Nul ne peut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 56 (13941 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu
Commission des affaires culturelles et de l’éducation
– Audition de M. Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française de football, et de M. Raymond Domenech, sélectionneur de l’équipe de France de football, sur les résultats de l’équipe de France de football lors de la Coupe du monde de la FIFA 2010............ 2 – Présences en réunion............................................................ 24

Mercredi 30 juin 2010
Séance de 10 heures

Compte rendu n° 55

SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010

Présidence de Mme Michèle Tabarot, présidente

— 2 —

COMMISSION DES AFFAIRES CULTURELLES ET DE L’ÉDUCATION Mercredi 30 juin 2010 La séance, à huis clos, est ouverte à dix heures. (Présidence de Mme Michèle Tabarot, présidente de la Commission)
——fpfp—— fLa Commission des affaires culturelles et de l’éducation entend M. Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française de football, et M. Raymond Domenech, sélectionneur de l’équipe de France de football, sur les résultats de l’équipe de France de football lors de la coupe du monde de la FIFA 2010. Mme la présidente Michèle Tabarot. Je vous remercie, messieurs, d’avoir accepté notreinvitation dans une période que j’imagine délicate pour l’un comme pour l’autre. Cette audition aura lieu à huis clos comme vous l’avez demandé. Comme je l’ai précisé hier, lors de l’audition de la ministre de la santé et des sports, notre Commission qui a déjà souvent traité du sport, notamment du football, a jugé utile, face au débat ouvert dans le pays, de vous rencontrer pour comprendre lescauses de la déroute de l’équipe de France. Et nous continuerons ces auditions. Ce ne sont pas les résultats qui nous inquiètent. Nous savons tous que la défaite fait partie intégrante du sport. Il est des défaites honorables, voire glorieuses. Mais l’échec de l’équipe de France dans cette Coupe du monde laisse un goût amer. Nous ne reviendrons pas sur l’histoire de cette Coupe du monde. Il ne nousappartient pas d’apprécier la pertinence des décisions prises ni des choix tactiques, non plus que de chercher un bouc émissaire. Il serait d’ailleurs bien réducteur de croire qu’un seul homme puisse être responsable de cet échec. Ce dont nous voulons parler, c’est de l’avenir du sport numéro un – qui compte plus de deux millions de licenciés dans notre pays –, avec les implications que l’on saitpour notre jeunesse. L’image de la France a été ternie par le comportement, parfois indigne, de certains joueurs et de certains membres de l’encadrement. Nous sommes passés d’un formidable espoir avec l’annonce de l’Euro 2016 en France, dont la Fédération peut être fière, à la plus vive inquiétude sur l’avenir de l’équipe de France. J’espère que la France se qualifiera pour l’Euro 2012 et pour laCoupe du monde 2014. Mais le seul rendez-vous dont nous sommes aujourd’hui certains est celui de l’Euro 2016. Avec les investissements importants qui vont être réalisés, la France du football ne peut pas le manquer. Mes premières questions s’adressent à vous, monsieur Escalettes. Vous avez assumé vos responsabilités en annonçant votre démission « pour faciliter l’évolution » de la Fédérationfrançaise de football (FFF). C’est un choix digne, dont j’espère qu’il vous permettra de recouvrer une certaine liberté de parole sur les changements nécessaires dans la gouvernance du football aujourd’hui. Quelle part de responsabilité endossez-vous dans les résultats de l’équipe de France ces dernières années ? Nous n’ignorons pas que les décisions de la Fédération sont collégiales. Mais quelle doitêtre, selon vous, l’attitude du Conseil

— 3 —

fédéral lors de sa prochaine réunion ? Comment doit, selon vous, évoluer la FFF pour redonner au football français de nouvelles perspectives ? Je souhaite également poser quelques questions à M. Domenech, en répétant que nous ne cherchons pas à percer l’intimité de l’équipe de France mais à comprendre les raisons pour lesquelles elle s’est...
tracking img