Objet de la science économique

Pages: 22 (5415 mots) Publié le: 11 novembre 2009
In Bernard Chavance, Éric Magnin, Ramine Motamed-Nejad, Jacques Sapir (dir.), Capitalisme et socialisme en perspective. Évolution et transformation des systèmes économiques, Paris, La Découverte, 1999.

Introduction
____________

La comparaison des grands systèmes : l’économie comme science sociale
Bernard Chavance, Eric Magnin, Ramine Motamed-Nejad, Jacques Sapir

La confrontation ducapitalisme et du socialisme a représenté l’un des thèmes centraux de l’histoire du siècle qui s’achève. Si les visions contrastées de ces deux « ismes » majeurs ont en général dominé, de nombreuses représentations en miroir se sont succédées des années vingt à quatre-vingt. La fin des systèmes socialistes et les mutations en cours des systèmes capitalistes conduisent aujourd’hui à une remise enperspective des analyses historiques et théoriques et permettent un renouvellement de la réflexion sur l’émergence, l’évolution et la transformation des grands systèmes économiques dans l’histoire du temps présent.

DEUX SIÈCLES DE COMPARATISME Deux grandes phases peuvent être distinguées dans l’analyse comparative des grands systèmes économiques (Eckstein, 1970 ; Pryor, 1985). Au XIXe siècle,l’économie politique classique, suivie par l’école historique allemande, formule différents schémas de succession des grandes formes économiques, des stades primitifs jusqu’à l’économie moderne, dont il s’agit de comprendre la spécificité. Ces théories des stades progressifs sont en général fondées sur un

12

INTRODUCTION

critère unique : ainsi la production pour List, la consommation pourBücher, la monnaie pour Hildebrand. Le schéma de la succession des modes de production de Marx se rattache à cette problématique évolutionniste. Mais la «  conception matérialiste de l’histoire »  possède, elle, une dimension systémique essentielle : les modes de production reposent sur l’interaction des forces productives et des rapports de production, ils constituent des complexes hiérarchisées de« rapports » (ou institutions), ils manifestent une vie quasi-organique (naissance, évolution, disparition). Plus généralement, la critique du capitalisme par les mouvements et les doctrines socialistes stimule dans les sciences sociales la comparaison implicite et explicite entre le capitalisme comme système économique en voie de généralisation et le socialisme comme système économique normatif,destiné à succéder au premier dans un avenir historique plus ou moins proche. La seconde phase, celle du XXe siècle, prolonge les problématiques historicistes et évolutionnistes du siècle précédent, mais la formation des « systèmes socialistes » réels introduit une nouvelle dimension à la grande comparaison. Le débat Hayek-Lange dans les années trente formule abstraitement plusieurs questionsfondamentales : coordination et rationalité, rôle des prix, centralisation et décentralisation des décisions, efficacité respective des systèmes capitaliste et socialiste. L’analyse comparative des systèmes économiques est introduite comme discipline académique dans les années vingt aux États-Unis, sous l’influence de Commons ; en France, elle prendra à partir des années cinquante le titre de « Systèmes etstructures » notamment inspiré de Perroux. Longtemps dominé par une approche idéologique contrastive et plutôt descriptive des deux grands systèmes, ce champ théorique s’affine dans les années soixante et soixante-dix (Grossman, 1967 ; Holesovsky, 1977 ; Neuberger, 1984). La distinction entre les systèmes réels, composites ou mixtes, et leurs modèles abstraits se précise : au lieu d’opposéspolaires les systèmes historiques sont davantage conçus comme répartis sur un continuum. L’intérêt est alors concentré, à l’Ouest comme à l’Est, sur les relations entre les modes d’allocation ou de coordination (le marché et le plan). Une branche axiomatique et formalisatrice de l’analyse comparative se développe, qui s’éloigne des préoccupations institutionnelles et historiques traditionnelles...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • objet des sciences economiques
  • objet de la science economique
  • 01 objet de la science economique
  • La pollution, objet d'analyse de la science économique.
  • Eco Unité 1 L objet de la science économique Chapitre 2
  • Sciences economiques
  • La science économique est elle une science exacte ?
  • Sciences économiques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !