Objet d' étude en économie droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet d’étude n°3


Analyse d’une décision d’externalisation



Introduction : Ce dossier s’intéresse à l’analyse d’une décision d’externalisation. L’externalisation ou la délocalisation d’une entreprise a pris une certaine ampleur ces dernières années et est le générateur de la mondialisation de l’économie.
Que représente l’externalisation ? Que recherche l’entreprise qui décided’externaliser sa production ?
Nous définirons tout d’abord la notion d’externalisation, nous étudierons ensuite les avantages et les inconvénients des délocalisations.
Nous examinerons la décision de l’entreprise Renault, et pour finir nous allons conclure sur ce sujet d’étude.



➢ C’est avec la crise de 1974-75 qu’est apparu ce nouveau phénomène.
L’externalisation oula délocalisation consiste à déplacer ou à implanter une usine à l’étranger, et à importer une partie de la production ainsi réalisée pour être destiné au marché National ou local.
Les pays subissant les délocalisations sont en général les pays industrialisés de l’Europe Occidentale ou des Etats-Unis. Les pays bénéficiant des externalisations sont en général les pays émergeants(Afrique du sud, Argentine, Ukraine …)
La délocalisation d’une unité de production correspond à des économies effectuées par l’entreprise, comme la recherche d’un coût de production plus bas, et le regroupement sur un même site d’activités réalisées précédemment dans divers endroits.
Il existe de nombreux exemples de ces types de délocalisation tels que : Groupe Sebdélocalisé en Chine, Amora en Pologne, Karcher en Roumanie …


p. 1




➢ Les différents avantages et inconvénients des délocalisations :


1. Avantages


Les entreprises sont très tentées par ce mouvement, car cette politique engendre les avantages suivants :
- main d’œuvre moins cher
- fiscalitéallégée
- monnaie faible
- droits du travail plus souple
- adaptation plus facile du personnel
- dynamisme économique
- pôle de compétences technologique (moins de personnel compétent)
- mesures Etatiques incitatives (tarifications douanières privilégiées)
- diminution des coûts de transportpour faciliter l’importation et l’exportation.
Les pays qui reçoivent sont eux aussi avantagés du fait de la progression de leur économie (liée à l’emploi, à la consommation, à la construction d’infrastructures …)
à l’essor du pays.


2. Inconvénients


Cependant, avant de s’expatrier les sociétés doivent mesurer les inconvénients dece transfert qui sont :
- culture et langue différentes
- qualité plus périlleuse, entraînant une dégradation de l’image
- mauvais contrôle sur la production
- délais non respectés
- risque d’échec de l’opération si celle-ci est trop complexe
- perte de contrôle de l’activité
-problèmes avec les organismes de la protection de la planète à cause de la pollution
En finalité, le risque majeur reste que la viabilité de l’entreprise ait été mal appréhendée et qu’elle soit dans l’obligation de fermer




p. 2




Les employés travaillant dans les sociétés extérieures peuvent être exploités et ne sont pas protégés.Quant aux anciens salariés, ils perdent leur emploi et se retrouvent au chômage.


C’est ainsi, que des régions entières deviennent désavantagées économiquement.




➢ Suite à l’annonce de l’entreprise Renault qui désire assembler la nouvelle Clio en Turquie sur le site de Bursa, considéré comme un site des plus compétitifs.
Leur direction...
tracking img