Obseques de la lionne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (708 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les obsèques de la lionne, Jean de La Fontaine 
Introduction 
Présenter l’auteur et ses œuvres 
Présenter le texte et le résumer 
Annonce du plan 
 
I. Un récit riche, varié et vif 
A. Uneprogression claire et une dramatisation progressive du récit 
1. Une fable et un récit relativement long mais qui suivent une progression claire aux étapes bien marquées 
- la mise en place de la S.I àsavoir le deuil officiel à la cour 
- l’intervention du fabuliste de la ligne 17 à 23. C’est la pause, l’entracte. 
- l’histoire du cerf de la ligne 24 à 51 
2. Suspense 
- Par l’attitude du cerfqui est singulière 
- Par l’attitude du roi 
Ces éléments participent à la dramatisation du récit 
3. Coup de théâtre 
Par la réplique du cerf qui constitue une chute brève avec un retournementde la situation visible grâce à l’expression  « A peine » 
B. L’alternance du récit et du discours 
1. Alternance du récit avec les interventions du fabuliste 
2. A l’intérieur du récit est insérédes paroles au D.D ( lion, cerf, foule ) ou D.I 
 L’alternance du discours direct et du discours indirect rythme le récit. 
C. L’alternance du monde animal et humain 
1. Il y a des personnages –animaux mais il n’y a pas de références animales 
2. Fidélité à la réalité humaine, historique du 17ème siècle. 
- Dans l’organisation des obsèques ( de la ligne 6 à 10 ), le respect de l’étiquette, duprotocole avec le roi, les prévôts puis les courtisans. 
- dans l’importance des liens sociaux avec la relation entre la femme du Lion et le lion roi, entre le cerf son fils et sa femme.. 
3.Fidélité à la réalité psychologique humaine : les animaux éprouvent des sentiments et des défauts humains. 
- colère, violence, autorité royale, orgueil, arrogance et mépris aristocratique pour le roi 
-cruauté de la reine qui prend plaisir à voir souffrir son mari 
- l’hypocrisie, la méchanceté et la réaction commune pour les courtisans 
4. Référence littéraire, mythologique et historique 
-...
tracking img