Observer les constellations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
OBSERVER LES CONSTELLATIONS


Méthode des alignements

Résumé
Introduction
Comment trouver :
Grande ourse, Petite ourse et étoile Polaire
Cassiopée et Céphée
Pégase, Andromède, Persée, Cocher
Bouvier et Couronne boréale
Le Dragon
La Lyre, le Cygne et l'Aigle
Le Lion
Orion
Conclusion


Introduction

L'astronome amateur aime observer attentivement le cielétoilé chaque fois que cela se peut. Voici quelques indications qui vous permettront de trouver et d'identifier facilement plusieurs constellations et leurs étoiles principales.
Certaines de ces constellations, dites circumpolaires, sont visibles tous les soirs de l'année. D'autres, par contre, ne sont visibles qu'à certaines époques de l'année dépendamment de la latitude de la ville où vousfaites l'observation.
Dès la plus haute antiquité, les étoiles les plus brillantes ont été groupées par figures de forme invariable : les constellations.
On désigne certaines étoiles remarquables par des noms propres. Toutefois, les étoiles d'une constellation sont représentées par des lettres de l'alphabet grec, dans un ordre voisin de celui des éclats décroissants. Chaque pointtient lieu d'une étoile. Il est plus ou moins gros suivant que l'éclat de l'étoile est plus ou moins vif. Les nombres indiquent la magnitude correspondante de l'étoile. La magnitude de chaque étoile est ajustée à l'entier le plus proche de la vraie valeur. Le nombre est d'autant plus petit que l'éclat est vif. L'échelle utilisée dans ce texte est la suivante :

Pour chacune des observationssuggérées ci-dessous, une fois la figure correspondante imprimée, placez la figure au-dessus de votre tête à bout de bras et orientée de façon à voir les constellations telles qu'elles se présentent dans le ciel. Vos observations s'en trouveront grandement facilitées.
Grande ourse, Petite ourse et étoile Polaire

Le soir, dès que les étoiles sont visibles, en tournant le dos au point duciel où se trouve le Soleil à midi, il est possible de voir la constellation la Grande ourse. Elle est constituée de sept étoiles. Les quatre premières forment un quadrilatère. Les trois autres s'incurvent en forme de queue.

N'oubliez pas d'imprimer cette figure et de la placer au-dessus de votre tête à bout de bras et orientée de façon à voir les constellations telles qu'elles seprésentent dans le ciel.
Prolongez la ligne des gardes de cinq fois sa longueur et vous trouverez la Polaire, moins brillante que les étoiles de la Grande ourse et à l'extrémité de la queue de la Petite ourse. Il est facile ensuite de discerner la Petite ourse à la condition de faire cette observation loin des lumières d'une ville. En effet, les constellations sont d'autant plus belles à observer quel'observateur se tient le plus éloigné possible de toute lumière.
Cassiopée et Céphée

N'oubliez pas d'imprimer la figure ci-dessous et de la placer au-dessus de votre tête à bout de bras et orientée de façon à voir les constellations telles qu'elles se présentent dans le ciel.


Prolongez d'une égale longueur la droite Grande ourse - étoile Polaire. Vous tomberez sur Cassiopée.Une fois Cassiopée trouvée, vous identifierez facilement Céphée.
Pégase, Andromède, Persée, Cocher

N'oubliez pas d'imprimer la figure ci-dessous et de la placer au-dessus de votre tête à bout de bras et orientée de façon à voir les constellations telles qu'elles se présentent dans le ciel.


Prolongez la droite Grande ourse - Polaire - Cassiopée jusqu'au grand carré de Pégase.Trois étoiles seulement forment la constellation de Pégase, la quatrième est le début de la constellation d'Andromède.

En prolongeant l'arc d'Andromède on arrive dans Persée dont fait partie l'étoile variable Algol. Les Pléiades ne sont pas indiquées dans le dessin. Elles se trouvent à l'extrémité du bras le plus long de Persée, dépassé nu et epsilon : et . C'est un amas ouvert....
tracking img