Obstacles majeurs a la communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1400 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Obstacles majeurs a la communication

Écoute négative
Voici quelques exemples de types de personnes qui n'écoutent pas les autres, pour différentes raisons et dans différentes situations :
L'écoute insensible est pratiquée par ceux qui n'écoutent pas, ou n'entendent pas, ce que les autres leur disent. Ils ne comprennent pas que les autres communiquent autant par la façon dont ils disent leschoses - par le choix subtil et inconscient des mots qu'ils utilisent et les indices non verbaux qu'ils fournissent - que par le contenu de leur discours. Les auditeurs insensibles prennent ce que l'on dit au pied de la lettre, ils sont incapables de voir au-delà des mots et des gestes pour comprendre les messages cachés.
La pseudo-écoute est une imitation de la vraie écoute. Ceux qui lapratiquent ont l'air d'être attentifs. Ils vous regardent droit dans les yeux, hochent la tête, sourient quand il le faut et répondent même à l'occasion. Mais derrière cette façade, ils écoutent leur propre monologue intérieur ou pensent tout simplement à autre chose. Ce que vous leur racontez les ennuie, ils pensent qu'ils ont déjà entendu tout ce que vous avez à dire, ou ils ont simplement autre chose«en tête». Quelle que soit leur raison, ils ne vous écoutent pas vraiment.
Monopoliser la conversation, c'est un phénomène tellement courant qu'il se passe d'explication. Les monopolisateurs de conversation semblent être sous le charme de leur voix, mais pas de la vôtre, il n'arrêtent pas de parler. Ils sont constamment en mode «ENVOI» et jamais «RÉCEPTION».
L'écoute sélective, ceux qui lapratiquent n'enregistrent que certaines des choses que vous dites et ignorent tout le reste. Nous pratiquons tous l'écoute sélective de temps en temps - c'est un talent précieux que nous utilisons pour filtrer une grande partie du brouhaha qui nous entoure, tout en «restant à l'écoute» de ce qui peut être important (comme lorsqu'on ne prête aucune attention aux nouvelles de la circulation parce qu'onattend la météo). Mais certaines personnes appliquent «l'écoute sélective» à la conversation, elles se désintéressent de ce qui est dit à moins qu'on ne parle d'argent ou de voitures anciennes - ce ne sont pas des gens à qui se confier lorsqu'on a un problème (sauf s'il est d'ordre financier ou mécanique).
L'écoute isolée est une sous-catégorie de l'écoute sélective. Mais, alors que dans l'écoutesélective, la mention de certains sujets suscitent l'intérêt, chez ceux qui pratiquent l'écoute isolée, c'est le contraire : certains sujets semblent n'être ni entendus ni compris. Si vous leur demandez de faire ou d'aborder quelque chose qu'ils préféreraient éviter, ils ignoreront votre demande ou vous feront la vague promesse de s'en occuper «très bientôt», avant de tout oublier.
L'embuscade, ceuxqui la pratiquent vous écoutent attentivement, mais uniquement pour réunir des renseignements ou des munitions contre vous, comme l'avocat essayant de piéger un témoin. Malheureusement, cette tactique rend l'interlocuteurs très réticents à partager quoi que ce soit.
Attitudes deffensives
*: Les lettres du mot message se cachent derrière un mur.
Lorsqu'on est sur la défensive, tout ce que ditl'autre peut se retourner contre lui ou contre soi. Être sur ladéfensive peut amener les reproches, le jugement, le refoulement, l'autopunition, etc., qui causent la perte
d'estime de soi chez l'un et chez l'autre: nous sommes alors en réaction plutôt qu'en action. La prise de conscience de cet état de fait et l'expression de ses sentiments aident à se défaire de cette attitude.
*L'écoutedéfensive consiste à interpréter un commentaire innocent comme une attaque personnelle. Voici deux exemples classiques : l'adolescent qui pense que ses parents l'espionnent lorsqu'ils lui posent des questions sur ses amis et ses activités, et le mari qui manque de confiance en soi et qui se fâche chaque fois que sa femme aborde des questions d'argent. Dans ces deux cas, on peut raisonnablement penser...
tracking img