Occlusion et allaitement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5781 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
Université JOSEPH FOURIER
_________

U. F. R. de MEDECINE de GRENOBLE

ORTHODONTIE
et
ALLAITEMENT

Mémoire présenté le 31 octobre 2005
par Anne-Marie TAMINAU, Sage- Femme
en vue de l’obtention du
Diplôme Universitaire Allaitement Maternel et Lactation Humaine

Sommaire

Introduction 3

1ère Partie - Orthodontie et allaitement 4

I - Un peu d’histoire 4
1 -Evolution du comportement alimentaire 4
2 - Evolution des malocclusions 4
II - Rôle de l’alimentation dans l’étiologie des malocclusions 5
III - Influence de la fonction alimentaire sur le développement maxillo-facial 6
1 - L’alimentation du nourrisson 6
A - Allaitement naturel au sein 6
Mécanisme de la tétée 6
Rôle morphogénétique de l’allaitement naturel 7
B - Allaitementartificiel au biberon 8
Technique de tétée adaptée au biberon 8
Allaitement artificiel et malocclusions 9
2 - lien entre malocclusions et modes d’allaitement 10
A - Etudes 11
B - Bilan  14

2ème Partie - Questionnaire rétrospectif 15

I - Méthode 15
II - Résultats 16
1 - Informations générales 16
2 - Questions sur les différents types de succion 17
A -Allaitement au sein exclusif 17
B - Allaitement avec utilisation du biberon 19
3 - Etiologies du traitement orthodontique 20
4 - Analyse globale des résultats concernant la succion non nutritive 20
5 - Durée d’utilisation des moyens de succion non nutritive 21
III : Bilan 21

Conclusion 22
Bibliographie 23
Annexes 26

Introduction

Les avantages alimentaires,immunologiques, psychologiques et généraux de l’allaitement maternel sur la santé des enfants ne sont plus à démontrer. Des textes officiels récents abondent dans ce sens : les recommandations de l’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé de Mai 2002 et plus récemment encore, en 2005, le Plan National Nutrition Santé.
Les mérites de l’allaitement maternel sont donc innombrables etcertains plus ou moins connus, par exemple : les effets de l’allaitement sur le développement et l’intégrité de la cavité buccale.
Le sujet de ce travail est de rechercher dans les publications, la confirmation de cette hypothèse : existe-t-il un lien entre l’orthodontie et l’allaitement maternel ? En d’autres termes, la façon de téter, pour un bébé, influence-t-elle la position future de sesdents et leur occlusion ?
La première partie y sera consacrée.
La deuxième partie portera sur l’étude d’un questionnaire, suite à une enquête personnelle, effectuée en vue de confirmer ou d’infirmer les conclusions des études énumérées dans la première partie.

1ère partie Orthodontie et allaitement

I - Un peu d’histoire
1 - Evolution du comportement alimentaire
Notrecomportement alimentaire a évolué de façon importante au cours des temps. L’apparition des outils, la domestication du feu et donc, la cuisson des aliments ont modifié la consistance de notre nourriture, et par là même, sa résistance à la mastication.
Les nourrissons sont également concernés par la transition alimentaire.
Si, jusqu’au XVIIIème siècle, l’allaitement artificiel demeure uneexception, avec le début de l’industrialisation en Europe et le développement du travail des femmes, il prend peu à peu de l’importance.
D’après RAYMOND (1) « Aujourd’hui, l’allaitement au biberon est plus fréquent que l’allaitement au sein, même si, depuis les années 70, dans les pays riches, on note un regain d’intérêt pour ce dernier ».

2 - Evolution des malocclusions
D’après BEECHER(2) et CORRUCCINI (3), les populations de chasseurs-cueilleurs, hommes préhistoriques ou Aborigènes australiens, sont caractérisées par une faible prévalence de pathologies occlusales. La plupart des individus présentent une occlusion que l’on peut qualifier d’ « idéale ».
Chez l’homme primitif, les pathologies occlusales constituent des infirmités majeures. Certaines malocclusions inhibent...
tracking img