Offshoring au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’offshoring au Maroc
12 novembre 2007
© MINEFE – DGTPE
Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001

Introduction
1 Euro = 11 Dirhams 1 Dirham = 0,09 Euro (Taux de chancellerie au 15/10/2007) L’offshoring est l’un des enjeux majeurs de la mondialisation. On estime que la demande européenne en services offshores atteindra 30 milliards d’euros au coursde ces dix prochaines années. Première destination offshore d’Afrique, le Maroc entend figurer en bonne place sur ce marché toujours plus concurrentiel où les pays de l’Asie du Sud Est et de l’Europe de l’Est notamment sont de plus en plus attractifs. Le Royaume a ainsi considérablement modernisé son secteur des TIC et fait le choix d’une politique volontariste dans le but d’attirer lesinvestisseurs étrangers et de faire de l’offshoring, et plus encore du nearshoring qui désigne les services externalisés aux entreprises de pays voisins dont la France, l’une des pierres d’angle de la croissance marocaine.

Cadrage

Le secteur des TIC
Aujourd’hui, le secteur réalise 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 6,5% du PIB marocain. En plus de l’offshoring, de nombreuses branchessont au cœur de programmes de développement gouvernementaux, notamment dans le domaine des télécommunications et de l’internet (Emergence, Génie, E-Maroc, Contrat-progrès). Le secteur compte environ 1500 opérateurs dont 20% d’éditeurs, de SSII et d’intégrateurs et 80% de distributeurs, revendeurs et installateurs de réseaux Télécoms. Des leaders internationaux sont présents dans toutes les branches: - Opérateurs (Vivendi, Téléfonica, Portugal Télécom, Eutelsat, Nortis…) - Equipementiers (Alcatel, Cisco, Ericsson, Motorola, Nokia…) - Constructeurs (IBM, HP, Compaq, Bull…) - Editeurs (Oracle, SAP, Ubisoft…) Le Maroc possède en outre le premier réseau de télécommunications du continent et est relié à plus de 230 pays par câbles optiques et analogiques, satellites ou ondes hertziennes. Ondénombre 17 millions d’abonnés en téléphonie mobile, 2 millions en téléphonie fixe et 500 000 abonnés internet dont 93% en ADSL.

Le Plan Emergence Initié en 2005 sur la base d’une étude réalisée par le cabinet américain Mc Kinsey, le Plan Emergence a pour objet de relancer l’économie du Maroc en l’axant sur 7 « moteurs de croissance » prioritaires. Le secteur de l’offshoring est l’un des piliers dece programme et bénéficie à ce titre d’une politique visant à renforcer l’attractivité du Maroc pour les entreprises étrangères.

Les filières de l’offshoring

L’ « Offre offshoring Maroc »
En vigueur depuis le 1er janvier 2007, l’ « offre offshoring Maroc » a été affinée en juin 2007. Dans la dynamique du plan Emergence, cette offre comprend une série de mesures s’appliquant à une dizaine defilières jugées les plus prometteuses et adaptées aux besoins des entreprises internationales afin d’accroitre l’attractivité du Maroc par rapport aux destinations concurrentes. Le gouvernement estime qu’à l’horizon 2015, le secteur de l’offshoring devrait

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC - MISSION ÉCONOMIQUE

L’offshoring au Maroc Type d’activité ITO* Filières
Développement de logicielsGestion d’infrastructures Maintenance d’applications Activités Banque métier Assurance spécifiques Gestion de la relation client Comptabili té et finances Activités Ressources administrative humaines s générales Back offices généraux

12/11/2007

© MINEFE - DGTPE

employer 100 000 personnes et contribuer pour 1,5 milliards d’euros au PIB du royaume. L’offre proposée par le Maroc se découpe entrois grands axes : Une aide à la formation: - Un pool de ressources important avec des profils ciblés, notamment Bac+2, Bac+4 - Un Plan National de Formation axé sur les principales filières de l’offshoring (22 000 formations qualifiantes d’ici à 2009) réalisé en partenariat avec les universités, l’Office de Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) et l’Agence Nationale de...
tracking img