Offshoring au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3588 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITÉ ABDELMALEK ESSAÂDI
Faculté des sciences et techniques

Master génie des matériaux
Module : gestion d’entreprise et culture générale



Offshoring au Maroc


Réalisée par : Encadrée par:Mlle Sanae LAMRANI Mme. R LAKHMIRI

Année universitaire: 2010-2011


Sommaire :

Introduction: 3
I. Aperçu général sur L’OFFSHORING: 3
1. Définition : 3
2. Objectifs: 4
3. Choix de la destination : 4
4. Avantages et inconvénients : 4
II. Offshoring au Maroc : 6
1. 1er axe du plan émergence : 6
2.L’offre Maroc: 7
3. Attractivité du Maroc : 8
III. Maroc et ses concurrents : 10
1. Choix des pays compétitifs : 10
2. Critères de comparaison : 10
IV. Etude de cas : casa-shore 11
Conclusion: 13
Bibliographie : 14

Introduction:

De plus en plus, des entreprises du monde entier se tournent vers les «activités offshoring». Au Maroc, l'offshoring est en fait, considérécomme l’un des secteurs prioritaires à fort potentiel de développement, un véritable moteur de croissance.
Depuis le lancement du programme émergence en juin 2005, et l’Offre Maroc en Juillet 2006 Le Maroc cherche à avoir une place de premier choix dans le club des pays où les «activités offshoring » sont appelées à réussir. Il faut dire qu’il possède l'ensemble des atouts pour gagner ce pari.Le Maroc est d’ores et déjà considéré comme une plate-forme idéale pour les centres d’appels, activité « offshoring » par excellence.

I. Aperçu général sur L’OFFSHORING:
1. Définition :
Dans la conscience collective, lorsque l’on parle des entreprises Offshore on pense immédiatement à ces plateformes pétrolières géantes en Mer du Nord, ou celles qui allongent certaines côtes, àl'exploitation d'éoliennes en mer pour la production d‘électricité. Les personnes qui sont enclins à la fiscalité pensent plutôt à ces entreprises écrans créées dans des pays dits "paradis fiscaux" afin de réduire leurs charges fiscales ou tout simplement pour y échapper. 
Aujourd’hui, la globalisation a recréé le mot "Offshore" pour définir élégamment un nouveau concept de travail coopératif àtravers le monde, régi par les lois de la sous-traitance.
L’Offshore peut porter sur des prestations de services comme c’est le cas de ces fameux centres d’appels installés à Tanger pour répondre aux clients espagnols, ou encore des postes de surveillance basés à Casablanca pour piloter des plateformes informatiques localisées en Région parisienne. Il peut également porter sur la production àl’étranger des produits destinés à une clientèle locale.
Donc on peut dire que l’offshoring est une délocalisation économique des entreprises en total ou en partie qui consiste à un transfert d'activités, de capitaux et d'emplois en des régions du monde bénéficiant d'un avantage compétitif.

2. Objectifs: 
Parmi les principaux objectifs de cette démarche visés par ces entreprises délocalisées,on a:
* soit un coût plus bas (main d'œuvre peu coûteuse, meilleur accès aux ressources naturelles, fiscalité et réglementation plus attractives).
* soit un pôle de compétence technologique.
* soit d'infrastructures mieux adaptées ou d'un environnement plus attrayant.
* soit d'un marché local assurant des débouchés plus vastes ou intéressants.

3. Choix de la destination :Le choix de la destination offshore consiste à suivre toute une méthodologie qui repose sur l’étude et l’analyse de plusieurs critères à fin de choisir avec un minimum de risque la destination adéquate pour une entreprise ou une autre selon son secteur d’activité. À titre d’exemple si on prend une destination quelconque, son degré d’attractivité sera jugé suivant sa pertinence dans...
tracking img