Olli aus ossiland chapitre 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1355 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Olli - chapitre 1

1. Comment tout commença

Comment est-ce que je dois commencer? Est-ce que je dois commencer par raconter comment je suis parti dans l'ouest parce que je ne supportais plus la vie dans notre village? Et comment je ne supportais pas non plus la vie là-bas et suis revenu? Et comment... Stop! Stop! La moitié de l'histoire est déjà passée là. Ou est-ce que je dois faire commenotre prof d'allemand à l'école nous le disait toujours: "Commence par le début, Oliver, puis vient la partie du milieu et ensuite vient la fin." Il m'a toujours appelé "Oliver", mais tous les autres m'appelaient Olli. "Olli de l'est" - c'est comme ça que ceux de l'ouest m'appelaient. C'est vrai aussi. C'est ici, à l'est, que je suis né.
Oui, et ça, ce serait le début, non? Ma naissance. Mais àvrai dire, je ne m'en souviens pas tellement bien. Vous peut-être? Et deuxièmement, mais naissance remonte à assez longtemps. Dix-neuf ans. Cette longe vie, dix-neuf ans, ce serait un livre plutôt long. Et ennuyeux. Dans mon enfance, il ne s'est en fait rien passé du tout. Donc je ne commence pas par le début. Et la fin? C'est encore longtemps pas la fin j'espère. Je suis encore au plein milieu dela vie. Donc je commence en plein milieu de mon histoire, en plein milieu de la partie du milieu, et je m'arrête en plein milieu de mon histoire. Et je commence - oui, ça doit être juste - je commence au jour où, pour nous dans l'est, tout devint différent. C'était le 9 novembre 1989.

Ce soir-là, il y avait une fête dans le club pour jeunes de l'usine de verre. Ce n'était pas si extraordinaireque ça - il y avait presque chaque soir une fête dans le club pour jeunes de l'usine de verre. Où aurait-on pu aller d'autre dans notre village de Hohenroda? Rester à la maison et regarder la télé, ce n'était pas non plus intéressant. Alors, on se retrouvait dans le club pour jeunes. Je dis "village", mais Hohenroda est en fait une petite ville. Une petite ville en Saxe. Avec sa propre gare et uneusine à verre. Autrefois. Autrefois, la plupart des gens travaillaient soit à l'usine à verre, comme mon père, soit aux chemins de fer, comme ma mère. Aujourd'hui, les portes de l'usine à verre son fermées et les trains ne s'arrêtent plus à la gare. Et la plupart des gens de Hohenroda n'ont pas de travail... Mais là, je suis déjà de nouveau loin du début de l'histoire.
Ce soir du 9 novembre, il yavait donc une fête dans le club pour jeunes. Comme toujours, j'étais assis avec mes amis de l'école. On buvait du coca de l'est qui avait le goût de médicaments, on écoutait de la musique de l'ouest, on parlait de voitures et de motos et on regardait les filles danser.
Les filles dansent mieux que les garçons, ça ne se remet pas en question. Elles sont plus jolies quand elles dansent. Ellessavent qu'elles sont jolies et c'est pourquoi elles n'ont pas peur. Quand je danse, j'ai toujours la tête rouge et mes pieds deviennent très grands. Alors, je préfère rester assis et je parle de voitures et de motos, comme autrefois.
Aujourd'hui, j'ai même ma propre voiture. Autrefois, on n'y pensait même pas. J'étais trop jeune, bien sûr, à quinze ans. Mais aussi la plupart des adultes, chez nous,n'avaient pas de voiture. Une si petite voiture de la marque 'Trabant', il fallait l'attendre pendant dix ans! Mais je ne voulais de toute façon pas de 'Trabi'. Mon rêve était, de posséder une 'Schwalbe'. Vous connaissez encore la 'Schwalbe'? C'était une petite moto qui était fabriquée chez nous en DDR. Avec ma 'Schwalbe', je voulais ensuite partir très loin. Le week-end à Dresde. Et pendant lesvacances d'été peut-être même jusqu'à la Mer Baltique. Peut-être avec Biene [=abeille].
Biene - son vrai nom est Sabine mais je l'ai toujours appelée Biene depuis que nous jouions ensemble dans le bac à sable - Biene était encore l'un de ces rêves à moi: Olli et Biene. Oliver Bauer et Sabine Starneck. Nous volons ensemble sur ma 'Schwalbe' en direction de la Mer Baltique, en direction du soleil,...
tracking img