"Olympia" de manet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (965 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Art culture et idéologie à l’age industriel

Ci-dessus, une photographie de Morimura qui parodie l’Olympia de Manet

La place de l’art au XIXe siècle – Le modèle au chat noir

« Le modèle auchat noir » est une émission de télévision présentée par Marcel Cuvelier sur ARTE en 1998 et réalisée par Alain Jaubert. C’est un documentaire qui présente plusieurs tableaux que le réalisateur décritet commente. Ainsi il présente les nus qui ont choqués à l’époque, notamment Olympia de Manet, et met en avant les liens qu’ils ont entre eux. L’émission dure environ 28 minutes.

Olympia en 1863Le premier tableau présenté dans l’émission fut peint en 1863 par Edouard Manet et se nomme « Olympia ». Manet est alors âgé de 31 ans et sa notoriété est sur le point de faire un bond en avant.Plusieurs de ses tableaux, dont Olympia, font scandales. D’ailleurs l’émission nous présente « Le déjeuner sur l’herbe », « La femme au perroquet » et « Le chemin de fer », tableaux du même peintre quiont également fait scandales. Ainsi était il connu mais pas reconnu. C'est-à-dire que son nom était connu mais les tableaux qu’il présentait n’étaient pas acceptés, tolérés. Il fut notamment refusédans les expositions universelles. Le modèle de tous ces tableau est Victorine Meurent, femme célèbre justement pour avoir poser dans la plupart des œuvres de Manet. Elle commença à poser à l’âge de 16ans pour Thomas Couture. Elle posa ensuite pour Manet et composa également quelques toiles. Cependant une seule a été retrouvée à ce jour et est conservée dans les collections du Musée de Colombes.Olympia aujourd’hui

A l’origine, Claude Monet, ami de Manet voulait offrir le tableau au Louvre. Cependant, le tableau ira d’abord au musée du Luxembourg, puis au Louvre, puis au Jeu de Paume, unmusée d’impressionnisme, et enfin au musée d’Orsay. De plus, si ce tableau fait aujourd’hui partie des collections nationales, c’est grâce à Georges Clemenceau, homme d’état français. Clemenceau...
tracking img