Ombre de la mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit.

La pierre la plus solide d'un édifice est la plus basse dela fondation.

Notre résurrection n'est pas tout entière dans le futur, elle est aussi en nous, elle commence, elle a déjàcommencé.

Ne sais-tu pas que la source de toutes les misères de l'homme, ce n'est pas la mort, mais la crainte de la mort ?

Ily a plus de morts que de vivants, ce sont les morts qui dirigent les vivants.

Pourquoi serait-il plus difficile de mourir,c'est-à-dire de passer de la vie à la mort, que de naître, c'est-à-dire de passer de la mort à la vie ?
 
[Jules Renard]

Si lamort n'est pensable ni avant, ni pendant, ni après, quand pourrons-nous la penser ?

Vivre, c'est naître sans cesse. La mortn'est qu'une ultime naissance, le linceul notre dernier lange.
La mort n'est pas un événement de la vie. La mort ne peut êtrevécue.

Nous mourons par manque d'amour, par une absence, par le désespoir. Ce qui nous retiens à la terre, c'est l'amour, c'est lavie. La mort a été construite avec le sentiment de refoulement dans l'homme. Nous avons fabriqué la mort.

« Le principe detous les maux pour l'homme, de la bassesse, de la lâcheté, ce n'est pas la mort, mais plutôt la crainte de la mort. »
 [Epictète]
tracking img