Ombres et lumieres sur l economie du maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5999 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ombres et lumières sur l’économie du Maroc. Trajectoire et perspectives Hassan ZAOUAL,
Professeur des Universités, Directeur du Groupe de Recherche sur les Economies Locales, GREL/Laboratoire de recherche sur l’Industrie et l’Innovation, Université du Littoral Côte d’Opale, France.

« Pour développer l’Angleterre, il a fallu coloniser
la moitié de la planète, que faut-il pour développerl’Inde ?

» Mahtma GANDHI….Et la

Chine … !

Résumé : Dans ce texte, l’auteur propose un bilan sur l’économie marocaine. Il en retrace la trajectoire et identifie les performances ainsi que les handicaps. Cette mise en perspective met en relief le caractère ambivalent des réformes économiques menées dans ce pays depuis une vingtaine années (Plan d’ajustement structurel, réduction des déficitspublics, modernisation mais aussi fortes disparités sociales et chômage massif). De cette façon, l’auteur réhabilite la nécessité d’une conception économique plus élargie tenant compte de la dimension institutionnelle (gouvernance) et éducative (renforcement du capital humain de la nation) pour mieux affronter les défis de la mondialisation.

Introduction :
Cette synthèse sur l’économie marocainerepose sur un ensemble de travaux effectué au sein du Groupe de Recherche sur les Economies Locales, GREL, Laboratoire de recherche sur l’Industrie et l’Innovation de l’Université du Littoral Côte d’Opale en France. Ces études ont fait l’objet de publications internationales et de thèses de doctorat présentées par une quinzaine de jeunes marocains, aujourd’hui, Professeur-assistants et chercheurs au Maroc. Elle tire aussi sa substance de rapports officiels nationaux et internationaux portant sur l’économie, la société et l’environnement au Maroc. Le Maroc est un pays qui a le privilège d’être situé géographiquement au carrefour de l’Europe, de l’Afrique et du Monde arabe 1. Cette spécificité se manifeste au plan, à la fois, de sa culture nationale et de ses dotations environnementalesqu’il faudrait protéger. Sa diversité culturelle ainsi que sa biodiversité font de lui un pays laboratoire pour tout projet international cherchant à revaloriser la civilisation méditerranéenne. Il est donc incontournable dans les tentatives actuelles et futures de promouvoir de nouveaux modes de développement réconciliant l’économie et l’écologie tout en veillant à la cohésion sociale et à lastabilité en Méditerranée. C’est avec cet esprit que cette note est rédigée. Elle se veut diagnostique et futurologique. Aujourd’hui, l’économie comme la société est en pleine mutation au Maroc. Dans ce processus de transformation, il y a des acquis mais aussi des « trous noirs ». Comment alors y voir clair pour mieux anticiper le futur de ce pays qui a adopté, sans hésiter, les conventionsinternationales allant dans le sens des impératifs du développement durable ?

I) La trajectoire de l’économie marocaine.
L’histoire économique contemporaine du Maroc indépendant peut être subdivisée en deux grandes périodes. La première phase est celle d’un « développement protégé » que les économistes auraient tendance à qualifier de modèle de l’import substitution et la seconde période est celle quidébute avec les années 80 marquées par un revirement de sa politique macroéconomique en faveur d’une grande ouverture économique. L’expérience de l’industrialisation par substitution déclenchée dans les années 60 et renforcée dans les années 70 avait épuisé ses effets. En devenant contre productive, cette politique de développement n’a pas su transformer les opportunités qu’offrait, du moins selon lathéorie de l’économiste allemand Friedrich List, le protectionnisme en

1

Hassan ZAOUAL, « Le Maghreb, carrefour entre l’Afrique, la Méditerranée et l’Europe. Vers un monde pluriel ». Foi et développement, n° 317, pp. 1-4, octobre 2003, Centre L. J. Lebret, Paris.

avantages structurels. La protection a alimenté des situations de rente particulièrement dans le secteur secondaire même...
tracking img