On ne badine pas avec l'amour scene d'exposition

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (858 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
On ne badine pas avec l’amour
Scène d’exposition

I- Une scène d’exposition dynamique
a. Une scène d’exposition
- Présentation du cadre spatio-temporelo « une place devant le château » (l.1): conventionnel pour la tragédie
o « Bluets fleuris » (l.1) ; « colline » (l.27) : cadre champêtre
o « Au temps de lavendange » (l.4) : temporalité charnière ( Passage de l’insouciance de l’été à des jours moins heureux (Annonce du tragique)
- Personnages
o Maître Blazius présente sonprotégé, Perdican: « Vous saurez, mes enfants, que le jeune Perdican, fils de notre seigneur, vient d’atteindre à sa majorité, et qu’il est reçu docteur à Paris. » (l.12)
o DamePluche, gouvernante, présente sa protégée, Camille: « Sachez, manants, que la belle Camille, la nièce de votre maître, arrive aujourd’hui au château. »(l.42)
o Le chœur : tout en restantfidèle à ses attributs antiques, il devient un personnage à part entière.
▪ Tradition antique : « un verre de vin » (l.9) ; « amphore antique) (l.7)
=>Rattachement de la scène aux Dionysies (Célébrations liturgiques dédiées à Dionysos, Dieu du vin)
▪ Triple statut :
• Il présente l’action etdonne la réplique aux personnages: « Maître Blazius s’avance dans les bluets fleuris »(l.3) ; « D’où venez-vous, Pluche, ma mie ? » (l.39)
• Il est subjectif, il ridiculiseles personnages : « nos blés secs comme vos tibias » (l.51)
• Il transcende le temps : « nous avons vu naître le petit Perdican » (l.26) (Mémoire du passé) ; « DamePluche gravit la colline » (l.32) (témoin du présent) ; « quelque joyeuse bombance est dans l’air d’aujourd’hui» (l.55) (Annonciateur du future).
( Le Chœur est représentant...
tracking img