On ne badine pas avec l'amour, scène d'exposition

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2289 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Théâtre :
On ne badine pas avec l’amour
Lecture analytique n°1 :
La scène d’exposition

Le Plan :

Introduction :
Au stade de la première scène, le spectateur lecteur ne connaît que le titre de la pièce. Le terme « badine » oriente vers l’amusement et ainsi la comédie. Comédie des mœurs ayant pour objet l’amour.
Or, cette scène paraît surprenante, originale, un personnage venant toutdroit de la tragédie antique (le Chœur) accueille tour à tour deux autres personnages qu’il présente en les ridiculisant. Donc le lecteur perd ses repères.

Problématique : En quoi cette scène d’exposition révèle-t-elle le caractère innovateur du drame romantique ?
Nous montrerons ainsi que malgré l’apparente simplicité d’une scène présentée en diptyque, et remarquablement structurée, Mussetinnove donc en matière d’exposition, permettant par le mélange des genres de lancer le drame romantique.

I) Présentation grotesque des fantoches par le Chœur

1) Les fonctions du chœur :

On note la présence d’un personnage venu tout droit de la tragédie antique, ainsi que la référence au vin semble rattacher la scène au Dionysies (Dionysos : dieu de la fête), elle devient alors unjeu, une recherche de la meilleure forme théâtrale possible, le personnage du chœur est l’emblème du spectacle : son statut est triple :
Tout d’abord, c’est un personnage qui regarde l’action, la présentant et la commentant par des didascalies internes « maître Blazius », « vous arrivez comme la fièvre ». La vivacité et le dynamisme apparaît ici. Les fantoches sont marqués par l’accueil duchœur  « salut maître Blazius» « bonjour donc Dame Pluche », et l’incitation à la boisson « Buvez » (l.8, 24,).
Ensuite, le Chœur est un personnage orateur, sa présentation orale de Pluche et de Blazius crée deux silhouettes associées, la présentation devient subjective.
Et enfin, le Chœur est un personnage qui transcende le temps, c’est la mémoire du passé, le témoin du présent,l’annonciateur de l’avenir, on le lit dans cette expression « puissions nous retrouver l’enfant dans le cœur de l’homme ». On remarque à travers cette expression qu’il a connaissance du personnage enfant par son souvenir, avec une notion d’espoir pour la suite de la pièce.
Le mot chœur revendique au centre la scène, également le point central de la pièce c’est donc un instrument de la liberté, de la vérité,pris dans le langage de la société. Le cœur et le langage sont les deux instruments du badinage.
La dernière phrase correspond au lancement de l’action typique, le chœur est dans la position du dramaturge dont il peut être le représentant symbolique sur scène : c’est une recherche littéraire au cœur du théâtre de Musset. Le chœur est aussi la représentation d’un personnage supérieur dominantla scène et la maitrisant.
On a là une parodie héroïque comique du chœur car il présente un sujet vulgaire, les fantoches, par conséquent ils sont ridiculisés par le chœur. Dans cette même phrase, est annoncé le thème essentiel de la pièce entière et du drame romantique.

2) La caricature des fantoches

On remarque une apparente symétrie par laquelle sont présentés les personnages :« Doucement bercée sur sa mule fringante », « durement cahotée sur son âne essoufflé », cette symétrie est marquée par le rythme des phrases, ainsi que le même découpage de la scène en deux parties, cependant, malgré cette symétrie, les deux personnages sont en totale opposition, avec deux termes s’opposant : doucement, et durement, ainsi que fringante et essoufflée

Blazius apparaît sousle mode de la dilatation : physique, il est tout en rondeurs, rondeurs qui enflent son discours «  la bouche pleine de façon de parler ». Il véhicule une image de bien-être, simple, d’abondance et de bonne chair, il apparaît sous l’égide du dieu du vin Dionysos, visible dans la comparaison à une amphore antique «  pareil à une amphore antique » (l.5).
A volonté de boire un verre de vin...
tracking img