Onu contre khadafi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le conseil de sécurité de l’ONU a autorisé ce jeudi une intervention militaire internationale en Libye pour stopper les forces loyales au colonel Mouammar Kadhafi. Il s’agit plus d’une zoned’exclusion aérienne mais « toutes les mesures » peuvent être envisagées pour sauver des vies. La Russie et la Chine se sont abstenues.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a franchi un grand pas dans la guerrecivile en Libye. Il a donné le feu vert pour une intervention militaire internationale dans le but de mettre un terme à l’avancée des forces armées encore loyales au colonel Mouammar Kadhafi. Lapression va bientôt changer de camp avec ce vote. L’armée libyenne n’aura plus en face d’elle des hommes sans expérience et sans armes sophistiquées. La résolution votée autorise non seulement une zoned’exclusion des forces libyennes de l’espace aérien mais aussi d’autres mesures qui devraient s’avérer nécessaires.
Dix pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU sur quinze ont voté oui. La principalecrainte de voir cette résolution rejetée était nourrie par les réticences de la Russie et de la Chine qui sont membres permanents du Conseil et qui pouvaient user de leur véto ce qui n’a pas été le cas.Après ce vote qui règle la question de droit, reste maintenant à savoir quand vont débuter les combats. Selon Alain Juppé, le ministre des Affaires étrangères de la France qui a porté le texte avecla Grande Bretagne, « c’est une question d’heures. »
Le guide libyen qui avait renoué avec la victoire en reprenant le contrôle de beaucoup de villes clés détenues par les rebelles dont Ajdabiya, vamaintenant faire face à une force militaire d’une autre nature. Les combats au sol ne seront pas privilégiés. Il s’agira selon M. Juppé de frappes aériennes.
Les forces militaires qui devraient s’yengager pourraient provenir de la France, de la Grande Bretagne et des Etats Unis. La secrétaire d’état des Etats Unis Hillary Clinton avait déjà, avant le vote, dit que Khadafi ferait des...
tracking img