Open erp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4682 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Sommaire
INTRODUCTION : 4
I. LA NOTION D’ERP : 5
A. Définition et CONCEPT D’ERP : 5
1. Concept de l’ERP 5
2. Définition : 5
B. Spécificités des ERPs 6
C. CONVERGENCE DES UTILISATEURS ET DES EDITEURS DES ERP 8
D. LES DOMAINES COUVERTS PAR LES ERP 9
3. Le back office : 9
4. Le front office : 9
5. Le middle office :10
6. Le web office : 10
II. EVOLUTION DES NTIC – ORGANISATION – ET ERP 11
A. LES NTIC ET L’ARCHITECTURE DES SYSTEMES D’INFORMATION : 11
B. ADEQUATION ENTRE MODELE D’ORGANISATION ET MODELE D’ARCHITECTURE DU SYSTEME D’INFORMATION : 12
1. Organisation pyramidale et architecture centralisée : 12
2. L’organisation répartie et l’architecture client-serveur : 12
3. De nouvellesorganisations et architectures avec Internet : 15
C. EVOLUTION DES ATTITUDES DES UTILISATEURS POUR L’EXPRESSION DES BESOINS : 16
4. L’héritage applicatif : 16
5. La généralisation des progiciels : 16
6. L’ère des composants 17
III. Implantation d’un ERP 17
A. Les étapes de l'implantation de l'ERP 17
1. Phase de conception 17
2. Phase d'implantation 17
3. Phase destabilisation 18
4. Phase d'amélioration continue 18
B. Les difficultés de l'implantation de l'ERP 18
1. Les problèmes relatifs à l'intégration 19
2. La modification du progiciel 19
3. La résistance au changement exprimée par le personnel 19
4. Le manque de compétences 19
Conclusion 20

INTRODUCTION :
Si on fait une analyse de l’historique de l’informatique on remarque que le pouvoir àpassé des constructeurs du matériel tel que IBM vers les éditeurs de systèmes d’exploitation tels que Microsoft, Sun-Microsystems etc.…, et cela est dû au fait de la banalisation du Hard et la mise en avant de l’innovation et la créativité par le Soft.
Et même ces derniers temps en remarque une banalisation des OS (Operating Systems ou systèmes d’exploitation) 95% des micro-ordinateurs dans leglobe terrestre utilisent Windows de Microsoft. Ce qui oriente les regards vers les éditeurs de systèmes applicatifs sur mesure répondant aux besoins spécifiques des organisations.
Les éditeurs des ERP (Enterprise Ressource Planning) deviennent ainsi au cœur du système d’information de l’entreprise.
Avec les ERP, les entreprises ont initié un mouvement global vers l’intégration de leurs systèmesd’information. On s’est aperçu que le découpage en applications isolées n’était pas optimal, d’une part en termes de coûts de mise en œuvre et de maintenance, et d’autre part parce que cette approche ne correspondait plus au fonctionnement réel de l’entreprise où se développent des processus transverses.
On assiste aujourd’hui au même phénomène avec le décisionnel. Les entreprises se sontlongtemps appuyées sur des solutions distinctes pour l’intégration et la gestion de leurs données, le reporting, l’analyse ou le pilotage. Pour les mêmes raisons de coûts et de stratégie, cette approche best-of-breed est aujourd’hui dépassée.
Il apparaît beaucoup plus pertinent de capitaliser sur une plate-forme décisionnelle d’entreprise. L’enjeu est alors d’intégrer étroitement ces deux mondes, letransactionnel et le décisionnel. Dans le premier se trouvent toutes les données opérationnelles ; le second fournit les outils pour les exploiter et éclairer les décideurs.
Nous allons voir Durant cet exposé, la notion d’ERP, son historique, l’évolution des NTIC ainsi que l’impact des ERP sur l’organisation, tout en mettent en lumière les différentes phases d’implantation d’un ERP et en fin lemanagement avec les ERP.

LA NOTION D’ERP :
Définition et CONCEPT D’ERP :
Concept de l’ERP
Le concept de progiciel intégré existe depuis longtemps ; en effet, dès les débuts de la gestion de production assistée par ordinateur (GPAO), certains professionnels avant introduit des séries d’applications intégrées comprenant, outre la gestion de production proprement dite, la gestion commerciale...
tracking img