Optique en france et mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (393 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
http://www.bienvoir.net/dossiers/index.php et Bilan Et Perspective Du Marché De L'optique En France

Que va-t-il se passer pour le marché lorsque, comme l’annoncent les études sectorielles, lescourbes de la croissance en valeur et de la croissance en volume vont converger au point de se rencontrer ? Lorsque les acteurs en présence, mutualistes comme libéraux, lutteront à armes égales pour unmarché à la fois remédicalisé et aux prix fortement revus à la baisse ?
Avec une croissance de 15% de son parc en à peine 5 ans, l’optique de détail est un secteur de la distribution particulièrementdynamique. Ce développement s’est opéré principalement au profit des franchises, succursales et groupements coopérateurs à envergure nationale, assis sur de fortes stratégies de communication grandpublic et une puissance d’achat inconnue jusqu’alors.
Le mouvement de concentration capitalistique s’est accéléré : reprise de Lynx et de la CDO (1er centrale d’achat en France par le nombre de pointsde vente) par Guildinvest, de Carrefour Optic par A.Afflelou, de GrandVision par Hal Trust, de Visual et du COL par GrandVision, de Lissac par Optic 2000.

Concentration toujours. Trois verrierspèsent pour 60% du marché mondial : Essilor-BBGR ; Sola-AmericanOptical – Zeiss ; Hoya-Buchmann. Sur les trois premiers fabricants mondiaux de montures, qui concentrent les principales licences(Luxottica, Safilo, de Rigo), deux disposent de leurs propres réseaux de distribution : Luxottica et de Rigo. La concentration n’est donc pas seulement horizontale, mais tend également à la verticalisation.Les partenariats croisés sont en revanche sur le reflux : Visatol, plate-forme commune d’achat entre Visual et Atol ; Zéphyr, plate-forme commune entre GrandVision et Optic 2000 ; autant d’accords quiont fait long feu. L’heure est à l’intégration : La Guilde a construit une stratégie basée sur son unité Codir (achat et surfaçage) et sur la puissante Centrale des Opticiens (1er centrale d’achat...
tracking img