Oral 1 natation brasse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2376 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question n°12 5ème avec 20h de pratique, Brasse

Un rythme uniforme des bras

1. Introduction

Définition

Logique scolaire de la natation « revient à permettre à l’élève d’organiser (ou réorganiser) ses perceptions, son équilibre, sa respiration, sa propulsion, dans un milieu peu habituel à l’être humain, dans lequel les appuis sont fuyants, la résistance aux déplacements importante,où les risques doivent être connus et maîtrisés » (Magne, Schmit, 2002 )

La logique interne de l’activité est de diminuer les forces de résistances à l’avancement tout en augmentant les forces propulsives.

A partir de ce constat, le problème fondamental que l’on va devoir résoudre est construire la structure temporelle des actions de poussée et de retour afin d’organiser la structuretemporelle de la nage.

La brasse est la plus règlementée des 4 nages codifiées. C’est donc logiquement celle dont les performances chronométriques sont les plus faibles.
Technique de la brasse
Caractéristiques des mouvements de bras
L’action des bras en brasse est composée d’une godille externe comparable à celle du papillon, d’une recherche d’appui, d’une godille basse, d’une godille interne etd’un retour.
Lors du début de la phase externe, les mains sont accolées, ce mouvement accéléré est donc plus ample.
Ce mouvement latéral de godille externe à surtout pour but de créer en avant du corps une zone de basse pression (dépression) favorisant la pénétration par aspiration (succion) antérieure. Les bras sont tendus en avant, les paumes des mains initiant le mouvement sont tournées versl’extérieur et légèrement vers le bas (favorable à la portance positive). Dans cette phase les épaules descendent plus bas que les mains et les coudes.
Comme en papillon, le début de la remonté des épaules est étroitement lié au début de la godille basse. Dans ce temps, la descente des mains est associée au bras de levier des épaules.
Au démarrage de la godille basse, les mains vont s’orienter versl’arrière, une recherche d’appui est donc indispensable pour rendre cette godille efficace dès son amorce. Dans cette phase, la rotation des mains est associée à une légère flexion des coudes. Cette godille vers le bas a pour but d’une part une propulsion avant par la portance, mais également la montée du buste vers le haut.
Lors de la godille interne, la flexion des coudes s’accentue, les mainsaugmentent leur rotation vers l’intérieur et les épaules remontent. Un fouetté des coudes vers le buste contribue à la propulsion avant par une action conjuguée de trainée et de portance. Ce fouetté, associé à la godille interne des mains se situe au moment de l’inspiration.
A la fin de la godille interne, pour profiler au mieux l’ensemble des membres supérieurs, les coudes sont plaqués au buste,les mains accolées situées sous le menton.
Un « plongeon » du haut du corps vers l’avant et vers le bas se réalise alors. Pour initier et accentuer celui-ci les bras dans leur retour sont très profilés, ce retour étant réalisé à une très grande vitesse. Un enroulement interne des épaules contribue à réduire les résistances frontales à l’avancement. Le but de ce plongeon est multiple. Il doitpermettre de retrouver le plus vite possible une position hydrodynamique afin d’optimiser l’action des jambes à venir. Ce mouvement du corps de haut en bas permet également un relâchement musculaire essentiel à une meilleure contraction propulsive ultérieure.
Caractéristiques des mouvements de jambes
C’est donc dans ce profilage avant du corps, tête basse et axée que l’action propulsive des jambesva se réaliser.
L’action de jambes de la brasse « verticale-ondulée » est caractérisée par une poussée-godille vers le bas et l’extérieur, une godille vers le bas et l’intérieur, un temps de glisse, une demi-ondulation ascendante (dauphin ascendant) et un retour.
Dans cette première phase, l’extension de la jambe sur la cuisse va créer une trainée propulsive mais également une portance...
tracking img