Oral crpe arts visuels

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
«  Le passé, le présent, l’avenir »
Honoré Daumier, 1834

I - Analyse de l’œuvre :

A- L’artiste
J’ai donc retenu cette lithographie de 1834 d’Honoré Daumier intitulée « Le passé, le présent, l’avenir » qui se trouve au musée d’Art et d’Histoire à St Denis.
Honoré Daumier est né à Marseille en 1808 et décédé en 1879. Admirateur de Rubens et de Titien, Daumier copie dans unpremier temps des toiles de maîtres. Il devient caricaturiste à 20 ans et connaît un grand succès grâce à son talent de dessinateur.
Artiste dit « réaliste », il est également un peintre remarquable et un excellent sculpteur. Des maquettes sculptées en terre glaise ont d’ailleurs servi à exécuter plusieurs caricatures.
Qui veut rendre compte aujourd’hui de l’époque de Louis-Philippe doit forcémentétudier l'œuvre de Daumier avec autant de soin que « La Comédie humaine » de Balzac.

B Analyse dénotative de l’œuvre
Au début de l’année 1834, au moment où paraît cette planche, c’est la monarchie de Juillet. C’est dans ce contexte d’agitation sociale que paraît, dans le journal La Caricature, ce portrait-charge du roi Louis-Philippe.
L’œuvre de Daumier est un dessin souple, à formes ovales,reposant sur une structure triangulaire. Il présente le portrait d’un personnage en noir et blanc cravaté, vu de face et doté 3 visages :
Le visage tourné vers la gauche évoquant alors le passé
Le visage représenté de face évoque alors le présent
Le visage tourné vers la droite évoquant l’avenir 

C- Analyse connotative
L’artiste utilise différentes techniques :
=>Ainsi pour représenter letemps qui passe, il représente le visage du roi aux traits :
- Visage tourné vers le passé : les traits doux, arrondis, le personnage est peu ridé (jeunesse),
- Visage de face  : a les traits plus marqués, plus ridés
- Visage tourné vers l’avenir : très franchement ridé

=>Pour représenter le tempérament du personnage :
- Visage tourné vers le passé : les yeux fermés, lessourcils dessinés comme une vague et le sourire révèlent un homme insouciant, confiant..
- Visage de face : l’aspect angulaire des traits : des sourcils, des lignes du front et la bouche « tournée » vers le bas révèlent un homme déterminé, froid, grincheux, semblant camper sur ses positions
- Visage tourné vers l’avenir : bouche pincée yeux ouverts exprimant une certaine colère ou peur..=>Les marques de la caricature sont :
- les exagérations : le nez (crochu), les traits marqués, angulaires (sourcils),
- La tête peut évoquer la forme d’une poire.
- Transformation de la chevelure associée à la forme de la queue d’une poire

=>Quant à la lumière dans l’oeuvre, on peut remarquer un contraste ombre lumière sur le visage et qui donne du relief à la tête. Lalumière provient de la gauche, ce qui induit une lecture traditionnelle de gauche à droite, elle rend également le passé sous la lumière et le futur dans l’ombre.
La caricature faite du roi Louis Philippe à travers ces trois visages reflète l’évolution du climat politique et social de la monarchie de Juillet que Daumier s’amuse à prédire…

=>Daumier utilise ici la technique de lalithographie, technique d’impression très utilisée au 19eme siècle. Ce procédé permet de tirer de multiples impressions de la même œuvre qui seront diffusées dans la presse.
Cette caricature a pour effet de rendre ridicule le personnage du roi aux yeux du public.
On peut faire un rapprochement avec d’autres caricatures très présentes dernièrement dans la presse , mais également avec un autreportrait charge de l’époque de Léon Gozlan ( secrétaire de Balzac) réalisé par Nadar cette fois.
Cette analyse nous permet de dégager quelques éléments techniques utilisés par l’auteur tels que la représentation du temps dans un visage, l’exagération des caractères dans un visage, les éléments du visage et leur place, le procédé lithographique.

II- Pistes pédagogiques :

Je vais maintenant...
tracking img