Oral de tpe (sujet sur le folklor masï)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

« Engaï, l’être suprême, avait trois fils auxquels il fit trois dons. Au premier il donna une flèche afin qu’il tire sa subsistance de la chasse. Au second il offrit une houe pour cultiver la terre. À Natero Kop, son troisième fils, il confia un bâton pour mener les troupeaux. Celui-ci est le père des Masaïs. L’endroit où eut lieu cet événement est une montagne solitaire, auxconfins de la vallée du rift africain. Un volcan sacré que les Masaïs appellent : Ol Doinyo Lengaï ».

La tradition orale des Masaï, confirmée par des données archéologiques, indiquent que leurs lointains ancêtres sont venus de la vallée de Nil en Egypte et du Soudan. A la fois pasteurs et nomades, les Masaï sont un peuple d'Afrique de l'Est réparti sur les savanes de Tanzanie et du Kenya. Unegrande partie des terres masaï a été conquise par les britanniques à la fin du XIX siècle. De nos jours, le pays masaï se situe approximativement entre les monts Kenya et le Kilimandjaro et il s'étend sur différentes réserves naturelles. Ces guerriers farouches à l'attitude hautaine sont en conflit permanent avec les autorités car ils n'acceptent pas leur tentative de sédentarisation dans le parcNational de Msaï Mara. D'ailleurs, ils ignorent les frontières entre le Kenya et la Tanzanie. La population estimée à un demi-million d'âmes bouge au gré des saisons. Le peuple Masaï de répartit en cinq groupes: les Arusha, les Kisongo, les Baraguyu, les purko et les Samburu. Leur cheptel est principalement composé de vaches dont ils considèrent qu'elle leur à été confiée par leur Dieu. Ils sontproches de la nature et des animaux sauvages.

I Dévelloppement social:

Rapport entre les hommes et les femmes au sein de la tribu:

Il y a bien longtemps les animaux sauvages étaient utilisés pour le bétail des femmes. Puis, un matin, avant que le bétail soit mis au pâturage, une vache fut abattu.
Le bétail commença à s'éloigner pour brouter au loin. Une femme demanda à l'un des ces enfantsd'aller ramener le bétail avant qu'il n'aille trop loin. Cependant celle-ci a dit:
"Oh, non, mon enfant n'y va pas avant d'avoir manger." Il s'ensuit qu'à chaque fois qu'un enfant fut appellé à aller chercher le bétail, sa mère lui interdisait d'y aller avant qu'il n'ait manger. Cela dura jusqu'à ce que tous les bovins, ovins et caprins égarés loin dans la brousse et furent perdus. Lorsque tous lesenfants eurent mangé de la viande, ils ont essayé de ramener le bétail, mais ils constatèrent que le bétail était revenu à l'état sauvages. Et voilà pourquoi les femmes ont perdu leur bétail. Elles sont ensuite allés vivre avec les hommes qui avaient pris grand soins d'une bonne partie de leur bétail. C'est pourquoi jusqu'à ce jour, tout les bovins appartiennent aux hommes et les femmes, devenuinférieure aux hommes, doivent tout simplement attendre que les hommes subviennent à leurs besoins.

Les femmes sont donc inférieures au hommes, elles ne partent ni chasser, ni elles ne s'occupent du bétail. Leur rôle consiste à creer les maison à basse de bouse de vache et de terre, à l'éducation des enfants et aux tâches ménagères.
Passage de l'enfance à l'âge adulte:

Les garçons masaïdeviennent de jeunes guerriers ou morane vers l'âge de quinze ans. Un ancien leur apprendra le maniement des armes, les chants de guerre, les danses traditionnelles. Différentes cérémonies initiatiques accompagnent le passage des jeunes Masai mâles à l’âge adulte. Le plus important est la circoncision, qui peut être pratiquée au même moment pour de nombreux individus. Ces personnes appartiennent dèslors à une même classe d’âge. Les jeunes garçons ne doivent ni faire de bruit, ni bouger durant la cérémonie.

Il a été dit que chaque jeune devait tuer un lion avant sa circoncision : il s’agit d’un mythe véhiculé notamment dans le cadre de l’industrie touristique. Il est vrai toutefois que tuer un lion permet d’acquérir célébrité et prestige au sein de la communauté.

Après le rite de...
tracking img