Orange

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4937 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Orange plc[modifier]
Orange plc fut lancé sur le marché britannique en avril 1994 par Hutchison Whampoa, groupe originaire de Hong Kong, avec pour objectif de devenir l'opérateur de référence en matière de communications mobiles. C'est alors le quatrième opérateur sur ce marché déjà très saturé. Pour atteindre son objectif, Orange doit donc sedémarquer radicalement.
Les trois acteurs déjà présents sur ce marché pratiquaient à l'époque une tarification complexe et élevée; pour les contrer, Orange se forge une identité forte et innove en proposant des forfaits simples, moins chers et avec des services supplémentaires.
En 1996, lors de l'introduction en bourse, les principaux actionnaires sont Hutchison Whampoa (48 % du capital) etBritish Aerospace (22 % du capital).
En juillet 1997, Orange passe le cap du million de clients. L’entreprise présente également le plus faible taux de roulement, affiche de meilleurs marges que ses concurrents et obtient d’excellents niveaux de satisfaction de la clientèle[réf. nécessaire].
Orange est lancée à Hong Kong en septembre 1998, et passe de la quatrième à la première place du marché en sixmois.
En 1999, Orange prend pied à l'étranger, avec des prises de participation en Autriche, en Belgique et en Suisse et une concession de licences de marque à Hong Kong, en Australie, en Israël et en Inde à différents opérateurs. En Israël, Orange gagne plus de 400 000 clients lors de la première année, et est reconnue comme l’une des plus grandes marques du pays.-------------------------------------------------
Mannesmann[modifier]
Fin 1999, l'allemand Mannesmann AG annonce l'acquisition d'Orange plc pour un prix équivalent à 7 900 € par client. En comparaison, Deutsche Telekom a versé 3 800 € par client lorsqu’il a acheté son concurrent One-2-One. Peu après, Vodafone rachète Mannesmann. Cette opération fut conditionnée par la Commission européenne à la revente d'Orange plc.-------------------------------------------------
Filiale de France Télécom[modifier]
En août 2000, France Télécom rachète donc Orange plc à Vodafone pour un coût total estimé à 39,7 milliards d’euros. Elle devra elle-même se séparer de la filiale belge d'Orange (intégralement cédée à KPN), puisqu'elle y possède déjà le réseau Mobistar.
Les activités de téléphonie mobile d'Orange plc sont alorsfusionnées avec la majorité des activités mobiles de France Télécom, constituant le nouveau groupe Orange SA. Le 13 février 2001, Orange SA est introduit à la bourse Euronext Paris avec un prix d’action unitaire fixé à 10 € avec une cotation secondaire à Londres et, en mai 2001, Orange SA est cotée au CAC 40, le classement des 40 premières entreprises françaises en termes de capitalisation boursière.Les marques de France Télécom Mobile (Itinéris, OLA, Mobicarte) sont remplacées par la marque Orange (« mobicarte » devient le nom de l'une des offres d'Orange, et les deux autres disparaissent) en juin 2001.
En 2003, Orange fait de ses 2 000 employés du Royaume-Uni des formateurs en téléphonie qui aideront la clientèle à exploiter au mieux les possibilités de leur téléphone Orange.
En 2004,Orange se retire du Danemark : l'opérateur Orange A/S (anciennement Mobilix, créé en 1997) est vendu à l'opérateur finno-suédois TeliaSonera pour la somme de 600 millions d'euros payés comptant.
En 2005, Orange France devient le premier opérateur à utiliser un réseau national à haut débit pour téléphone mobile, réunissant l’EDGE qui couvre 95 % de la population, la 3G qui couvre 60 % de lapopulation, et le GPRS (Internet bas débit) qui couvre 98 % de la population.
En France et au Royaume-Uni, depuis le 1er juin 2006 et dans un but de convergence commerciale, France Télécom utilise la marque Orange pour ses activités internet, anciennement commercialisées sous la marque Wanadoo (ainsi que MaLigneTV en France). France Télécom ne compte pas s'arrêter là: il souhaite prochainement...
tracking img