Organisation des entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10560 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BACHELOR

ORGANISATION DES ENTREPRISES

1

NATURE, FINALITE ET DIVERSITE DES ENTREPRISES

Définition et fonction de l’entreprise dans l’économie Finalités de l’entreprise Critères de classification des entreprises PME et grandes entreprises : approche comparative I Définition et fonction de l’entreprise dans l’économie 1) L’entreprise est une organisation, disposant de moyens qu’elleutilise pour produire des biens et services marchands. 2) L’entreprise ne doit pas être confondue avec ses différents établissements ni avec sa forme juridique du moment. 3) L’activité de l’entreprise génère une « valeur ajoutée » et participe donc à la formation du PIB marchand. 4) L’entreprise assure la répartition primaire des revenus : - rémunération du travail des ménages, - impôts et taxes, -cotisations sociales, - rémunération du capital (prêts et fonds propres), - autofinancement. 5) L’entreprise autonome est un rouage essentiel de l’économie de marché. II Finalités de l’entreprise 1) La finalité première de l’entreprise privée est le profit. 2) Le profit se détermine par différence entre les « produits » (essentiellement le chiffre d’affaires, c’est à dire le montant des ventes) etles « charges » (achats, services extérieurs, frais de personnel, amortissements, impôts, frais financiers ...). Le C. A. doit être suffisant pour couvrir les charges ce qui détermine de nombreuses stratégies concernant les produits, les prix, la distribution, la publicité, la fabrication etc. La notion de profit est étudiée de façon beaucoup plus fine en comptabilité. 3) Le profit permet : - auxassociés d’apprécier leur prise de risque, - aux tiers (banques, fournisseurs, clients, pouvoirs publics ...) d’apprécier l’efficacité de l’entreprise et sa viabilité, - d’assurer une relative sécurité à l’entreprise : sa survie dépend en effet, à plus ou moins long terme, de sa rentabilité, - d’assurer, dans une certaine mesure, la croissance et l’autonomie de gestion de l’entreprise, - deconstituer un « patrimoine » permettant de surmonter les périodes difficiles, 2

-

-

d'accroître la capitalisation boursière de l'entreprise (c’est ici le taux de profit sur fonds propres, le "RoE" ou "return on equity" qui importe) ce qui ouvre la possibilité d'une croissance externe financée par OPE c'est à dire par émission d'actions nouvelles servant de moyen de paiement ... "gratuit". àl’entreprise d’assumer sa « finalité sociale » (emploi, élévation du niveau de vie collectif, intégration...) qui, sans profit, est illusoire.

III Critères de classification des entreprises 1) Les principaux critères de classification sont l’activité, la taille et le statut juridique. 2) On distingue trois secteurs d’activité : les secteurs primaire, secondaire et tertiaire. Le développementéconomique s’accompagne d’un glissement de l’activité du primaire vers le secondaire puis vers le tertiaire sur lequel se concentre, dans les pays développés, l’essentiel des créations d’entreprises et des créations nettes d’emplois. L’INSEE classe les entreprises par secteurs et branches au nombre de plusieurs dizaines. 3) La classification par taille s’effectue au regard de trois critères principaux :- les effectifs : l’INSEE distingue les Micro entreprises de moins de 10 personnes ; les TPE (Très Petites Entreprises) de 10 à 19 ; les Petites de 20 à 49 ; les Moyennes de 50 à 499 et les Grandes au-delà de 500. - le chiffre d’affaires et le total du bilan, représentatifs d’un certain « volume », - la valeur ajoutée, finançant la « substance » de l’entreprise et permettant des comparaisons quelsque soient les secteurs d’activité. La Commission européenne définit ainsi les entreprises : - Micro : effectifs < 10 et chiffre d’affaires ou total de bilan < 2 M€, - Petite : effectifs < 50 et chiffre d’affaires ou total de bilan < 10 M€, - Moyenne : effectifs < 250 et chiffre d’affaires < 50 M€ ou total de bilan < 43 M€. 4) En matière de statut juridique, on distingue : - les entreprises...
tracking img