Organisation du travail et croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1698 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 4 : organisation du travail et croissance

Croissance intensive : croissance obtenue en augmentant la productivité
Croissance extensive : croissance obtenue en augmentant la production
Evolution de l’organisation du travail : -basé sur le changement des technique de w
- Centré sur la recherche de la flexibilité

I. Organisation du travail, facteur de croissance
On recherche lesgain de productivité, pour instauré un cercle vertueux de la croissance en aliénant la demande

A. Le role de l’organisation du travail
Travail : activité socialement organisé visant la production de bien et service
Emploi : travail assorti de garanti (droit sociaux -> rémunération, perspective de carrière..)
Today, aug du travail, et dim des emploi, dc effritements des garanti..
1.Definition Organisation du travail
Ensemble des agancements mis en œuvre au sein de l’entreprise pour tirer avantage( cad, realiser des gains de productivité) de la specialisation des taches et competences de chaque travailleur.
2. Quels sont les facteur qui permettent d’accroitre l’intensité productive ?

- Specialisation horizontale : repartition fonctionnelle des taches entre des agent de memeniveau hierarchique ( -> partialisation du travail dans le taylorisme)
- Specialisation verticale : positionnement different dans la hierarchie.
- Selon smith : simplifier les taches attribué donc aug la dexterité/ habileté car effet d’experience.
Par la simplification, la mecanisation est possible avec aug des machines
Eviter la flanerie, le tempsd’adaptation et dc la perte de temps par la simplification.

B. Organisation du travail, et productivité
« IL n’y a de richesse et de force que d’homme » selon bodivi, dc centralisation du w.
Productivité du w mesure la richesse créée par actif occupé ou par heure travaillé.
1. La productivité du travail dépend de multiples facteurs :
- Combinaison productive retenue ( instensitécapitalistique = K/W)
- Recours à des machines plus performante permettant à chaque travailleur de produire plus ( productivité par tete/ horaire

2. Mais a intensité capitalistique constante, la efficacité du travail peut etre amélioré grace a d’autre facteur :
- Qualification de la main d’œuvre
- L’organisation du w (baisse du temps de travail ac mitterand à 39h en 1981, ac augm de la flexibilitédu w dc amenagement du temps de travail en fonction du boulot)
- La qualité des infrastructures
→ tout ca est mesuré par la PTF( production total des facteurs= Y/(K+W)=résidu ) = PT. La productivité horaire depend de l’intensité capitalisitque et du PTF car Y/W= (K/W)*(Y/K)


La division du travail


II. Transformation de l’organistation du travail

Jusqu’en1980 : taylorisme+ fordisme pour la croissance des 30 glorieuses
Apres 1980 : necessité de trouver une nouvelle manière de produire, car changement de la conso qui se veut differente et non plus de masse. →nouvelles formes d’organisation du wavec ouvrier polyvalent et se differencie des precedent notamment avec la flexibilité

A. Taylorisme, fordisme et standardisation.

1. F.W Taylor,1856-1915
-Fondateur de l’Organisation Scientifique du Travail ( oST) : processus de rationnalisation du w dans le but de gains de productivité, en modifiant l’organisation du travail et de la production
- le partage des taches est fait selon un protocole, basé sur la science : observation/ mesure/ test et experimentation
→on en tire le meilleur et admet une loi scientifique, verifiable en touttemps/lieu
 One best way
-Il y a donc la division du w :
Verticale :spécialisation hiérarchique ac, concepteur, contre maitre, exécutant
Horizontale : specialisation fonctionnelle ac partialisation du travail à l’extreme
-salaire au rendement, pour une motivaition pecuniere
-postes attribué en fonction des compétences de chacun
Formation des ouvrier au mode opératoire.

2. H. ford...
tracking img