Organisation social chez la tribu kanak

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1176 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Organisation sociale
Pour comprendre le mode de vie des kanak et définir leur mode d’habitat traditionnel, il faut au préalable, saisir les grands traits d’une organisation socio-économique complexe. La société kanake est organisée sur la base d'une unité sociale et spatiale particulière, le clan est organisée aujourd'hui dans un ensemble de cadres coutumiers hiérarchiques pour la plupart créésaprès l'arrivée des Européens.
Le clan : cellule familiale traditionnelle
Un clan est un groupe d’humain composé de plusieurs familles descendant d'un ancêtre commun, et qui vivent sur une terre que ses membres gèrent en communauté selon des rapports sociaux hiérarchiques bien définis. Il y a eu donc des évolutions car un clan peut se modifier avec le temps en fonction de son renforcement (ilpeut accueillir de nouveaux membres) ou de son affaiblissement (certains des membres peuvent alors le quitter pour s'installer sur de nouvelles terres et créer de nouveaux clans), à cause des guerres et du pouvoir existant entre les clans. La taille des clans aujourd'hui peut varier d'une cinquantaine à plusieurs centaines de familles.
Hiérarchie au sein du clan
La manifestation des relationssociales, fondé sur le respect, une gestuelle et une parole particulière, dépend d'un certain nombre d'éléments :
• le degré de parenté, créant un lien presque affectif, entre les membres d'une même famille : un individu n'aura pas la même attitude ni le même langage s'il s'adresse à son père, son frère, un beau-frère, un oncle, une tante, etc...,
• l'âge des individus : ainsi, les plus âgés onttoujours une position privilégiée par rapport aux plus jeunes qui leur doivent un respect naturel. Ils sont notamment toujours servis en premier lors des repas, la primeur des ignames nouvelles de la récolte leur est réservée dans le cadre d'un bougna que les jeunes doivent préparer en leur honneur, ils ont la préséance dans toutes les activités et cérémonies traditionnelles.
• le caractère «d'aîné » ou « premier né », selon un principe de « liens de parenté ascendante », de chaque individu au sein de chaque lignage, et de chaque lignage au sein du clan. Il établit une forme de primogéniture théorique, qui remonte à l'ancêtre commun du clan, souvent mythique, dont la mémoire est généralement symbolisée par le tertre fondateur du clan, ciment de la mémoire généalogique dans la terre. Ce «père » fondateur a lui-même plusieurs fils qui sont les ancêtres communs des lignages et possèdent eux aussi leurs tertres. La terre occupée par chaque lignage est en permanence occupée par les esprits des ancêtres du lignage, et toute occupation d'une nouvelle terre nécessite donc une série de rites pour chasser ces esprits. Le terme d'aîné, de second né, et ainsi de suite jusqu'au dernier né,est donné à tel ou tel lignage en fonction du rapport de force, des alliances matrimoniales qu'il finit par tisser ou des fonctions qu'il occupe au sein du clan. L'« aîné » de l'aîné de tous les lignages, selon ce rapport de force, est donc le chef du clan, avec l'appellation de « frère aîné ». Il est son représentant et son porte-parole auprès des autres clans, et est respecté par ses membres. Ilanime la vie du clan et tranche les litiges qui peuvent surgir entre les membres du groupe, mais doit sans cesse jouer avec les autres « frères » des autres lignages ou ceux de sa propre famille, avec le conseil des anciens qui regroupe les aînés ou chefs de chaque groupe familial qui compose le clan (conseil du clan règle les affaires intérieures au clan et est très écouté pour tout ce quiconcerne la dévolution successorale, le changement de nom patronymique, l'adoption) ainsi que les « maîtres de la terre » (fonction qui a disparu aujourd'hui avec l'interdiction des sorciers par les missionnaires religieux puis les autorités coloniales), véritables sorciers qui assurent, par leur magie, le lien à la terre et aux puissances et esprits qui l'habitent (et notamment ceux des anciens). Si...
tracking img