Organisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Séminaire N°6 Dynamique instrumentale des organisations, incertitude et complexité lundi 9h30 et mercredi 17h lieu : Essec Management Education (EME) – Palais du CNIT – La Défense coordonnateur : Philippe Lorino (ESSEC) enseignants : Rolande Marciniak (Paris X – Nanterre) : rolande.marciniak@wanadoo.fr Denis Bayart (CRG-Polytechnique - CNRS) : bayart@shs.polytechnique.fr Albert David (ENS Cachan): albert.david@mlab.ens-cachan.fr Philippe Lorino (ESSEC) : ph.lorino@wanadoo.fr, lorino@essec.fr Il n’existe pas d’organisation qui ne soit instrumentée, l’instrumentation pouvant revêtir des formes très diverses : langages spécifiques, chartes d’organisation, définition formelle ou informelle des rôles et des missions, systèmes d’évaluation et d’incitation, mesures comptables et financières,instruments juridiques, procédures, indicateurs, plans et budgets, systèmes d’information… De même que l’activité et l’apprentissage individuels sont indissociablement liés au langage et aux outils matériels ou symboliques mobilisés, de même, il semble y avoir un lien essentiel entre l’émergence et l’évolution des organisations et le développement et l’usage d’instrumentations. Historiquement, commele montrent bien les travaux de Chandler, l’émergence de professions managériales (management intermédiaire, puis de base puis supérieur) va de pair avec l’invention de formes organisationnelles et de techniques instrumentales de gestion (comptabilité financière, comptabilité de gestion, budget, plans, indicateurs financiers, etc.), dont on peut phaser et dater l’apparition historique. Pourtantle statut, la nature et le rôle des instruments, et notamment des instruments de gestion, dans les dynamiques organisationnelles a rarement fait l’objet d’une recherche et d’une théorisation systématiques, bien que la plupart des grands courants théoriques en Sciences des Organisation se soient à un moment ou à un autre intéressés « tangentiellement » aux instruments et aient proposé au moinsimplicitement une analyse de leur place et de leur rôle. L’objectif de ce séminaire sera de fournir les éléments d’une compréhension théorique approfondie de la place de l’instrumentation de gestion dans les dynamiques organisationnelles, pour constater que, loin de constituer un « appendice » autonome et subsidiaire de l’organisation, l’instrumentation est partie constitutive de l’organisation vuecomme processus (« organizing » et non « organization »), au point que l’on pourra parler d’une véritable « genèse instrumentale de l’organisation ». Les enseignants intervenant dans ce séminaire apporteront des contributions diverses à cette réflexion, à partir de points de vue diversifiés (management et innovation managériale, contrôle de gestion, systèmes d’information, logiques interprétatives eteffets de tromperie), mais avec une cohérence d’ensemble assurée par l’intérêt commun qu’ils portent au thême de l’instrumentation dans les organisations et leur commune volonté d’aller audelà des approches traditionnelles de type positiviste ou rationaliste des instruments et techniques. Ils évoqueront notamment les limites de ces approches rationalistes face à des contextes caractérisés par dehauts degrés d’incertitude et/ou de complexité. PREMIERE PARTIE : L’arrière-plan théorique – les théories disponibles pour rendre compte du rôle des instruments dans la dynamique des organisations et la gestion de l’incertitude et de la complexité. Philippe Lorino (7x2 heures) Professeur à l’ESSEC Pour lire et décrypter le rôle, le statut et la nature des instruments de gestion dans les dynamiquesorganisationnelles, on reviendra, d’une part, à la théorie des organisations, pour voir quelle place les divers courants théoriques en la matière ont réservé à l’instrumentation, d’autre part aux théories disponibles en matière d’outils et d’« artefacts », empruntées à des disciplines aussi diverses, que la philosophie des techniques, la psychologie du travail, l’ergonomie, la sociologie de...
tracking img