organisations d'entreprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 53 (13063 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 novembre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document

Chapitre 1 : Les analyses théoriques pour comprendre les organisations


I. La vision de l’organisation selon l’école classique
A. Une organisation mécaniste simple

Différents postulats partagé par les auteurs de cette école :
Le profit et la rentabilité sont les objectifs essentiels d’une entreprise
Les stratégies de CR reposent sur des calculs d’optimisation

Il n’y a pas destratégies universelles à chaque entreprise, chacune à sa propre démarche d’optimisation :
Max profit
Minimisation des couts

Cette vision est simplifié car l’entreprise est considéré comme un lieu de P°, le décideur est rationnel (il connait toutes les infos, il connait les effets de sa décision, il sait quel décision prendre pour maximiser son profit).
Le travail est organisé rationnellement= pour max le profit.
Les employés sont considérés comme des simples exécutants sans pouvoir, sans état d’âme.

B. Le concept
1. Frederick Winslow Taylor (organisation scientifique du L)

Il est fondateur de l’OST (organisation scientifique du L). il a cherché à mettre en place des méthodes pour éliminer le gaspillage, les mauvaises habitudes de L qui selon lui entrainait des rendementspeu élevé et de la fatigue.
Pour ce faire, il préconise de rationaliser le L de fabrication en décomposant chaque opération en tâche élémentaire répertoriée et normalisée en durée.

Il ajoute des postulats :
L’homme n’aime pas le L, ce qui l’intéresse est uniquement la récompense matérielle qui lui est associé.
La spécialisation du L permet d’améliorer les rendements
Les patrons etouvriers ont un intérêt commun : la prospérité de l’entreprise

6 principes selon Taylor pour l’OST :
La division du L qui permet une parcellisation du L par décomposition des opérations en tâche élémentaire
La détermination d’un « one best way », c'est-à-dire d’une méthode de L optimale, la seule et la meilleure pour atteindre un objectif
L’adoption d’un système de rémunération très incitatifqui repose sur la rémunération à la pièce
Mise en place d’un système permanent et systématique de contrôle
Réglementation formalisé des comportements
Adoption d’une structure fonctionnelle où les tâches d’exécution sont dissociés des tâches de conception (on ne favorise pas la prise d’initiative).

Ce qu’il faut retenir de Taylor, c’est le « one best way ». Le bémol est que les homme sontconsidérés comme des machines.

2. Henri Fayol

Dans son ouvrage « administration industriel et générale » où il énonce que toute entreprise peut se découper en grande fonction et il donne sa perception des principes généraux d’administration des entreprises.

6 grandes fonctions :
Fonction technique (fabrication)
Fonction commercial (vente et achat)
Fonction financière (recherche etgestion des capitaux)
Fonction de sécurité (sécurité des biens et personnes)
Fonction comptable (établir les comptes)
Fonction administrative

Pour administré une entreprise, c’est 5 activités :
Prévoir
Organisé
Commander
Coordonner
Contrôler

Pour gérer une entreprise, la seule logique productive n’est pas suffisante. Dans une logique de rationalité, il a alors proposé 14 principesd’administration :
Division du L
L’autorité statutaire et personnelle
Discipline (obéissance aux conventions établit entre une entreprise et ses salariés)
L’unité de commandement (le salarié reçoit les ordres d’un seul chef)
L’unité de direction (les personnes travaillent dans un même but avec les mêmes objectifs)
Recherche de l’intérêt général
Rémunération équitable
Centralisation desdécisions (dépend des compétences du personnel)
Hiérarchie
L’ordre (chacun a un rôle, une place précise)
Equité (convention appliqué avec équité)
Stabilité du personnel (s’il y a instabilité = pbm dans l’entreprise)
L’initiative (il faut encourager la prise d’initiative, ce qui diffère de Taylor)
L’union du personnel (obtenu par l’unité de commandement)

Les 2 derniers principes sont...
tracking img