Origines de la sociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1484 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le premier à avoir utilisé le terme « sociologie » est l'Abbé Sieyès dans Qu'est-ce que le tiers état ? (1788-1789). On attribue pourtant souvent ce terme à Auguste Comte car il est reconnu pour avoir été le premier à tenter de faire de la sociologie une "science pure", c’est-à-dire, une "vraie" science, au même titre que la biologie ou la physique.

A l’heure où la sociologie contemporaine,a, pour beaucoup, limité ses ambitions, nous nous proposerons ici de remonter à la naissance même de la sociologie comme une discipline à part entière. Pour cela, nous nous prêterons à faire ressortir les similitudes et les distinctions entre deux grands sociologues. Alors même que la sociologie en tant que telle venait d'apparaître, deux tendances extrêmes voyaient déjà le jour : le holisme deDurkheim et l'individualisme de Weber, l'opposition entre les structures sociales et le jeu des acteurs dans les phénomènes sociologiques.
L’œuvre de Max Weber est aussi considérable que diverse, aussi, dans le cadre d’une comparaison avec Emile Durkheim, il nous est impossible de développer ici toutes les théories de ces deux sociologues.

Formé à l’école du Positivisme, Emile Durkheim a marquéla sociologie en voulant faire de cette matière une discipline indépendante. Il a centré son étude sur le fait social, qu’il définit comme une entité sui generis, c’est-à-dire en tant que totalité non réductible à la somme de ses parties. Ainsi, Durkheim crée une rupture avec la psychologie et la biologie, disciplines très en vogue à la fin du XIX eme siècle. Extériorité et contrainte sont lesdeux caractéristiques du fait social. Guidé par l’envie de faire de la sociologie une discipline autonome, Durkheim s’inspire des sciences dites « dures ». Il veut ainsi expliquer la société en établissant des Lois afin de l’améliorer, la « guérir ». La théorie Durkheimienne part du postulat qu’il faut partir de la société pour expliquer l’Individu. Ce dernier n’étant pas considéré comme une personnede Raison. C’est pour cela qu’il monopolise dans son travail l’outil statistique, aux dépens de la subjectivité de l’individu. Quel est donc, dans ce cas, le rôle du sociologue et comment doit-il se comporter pour analyser la société ?
« Il faut considérer les faits sociaux comme des choses » : L’objectivité, toujours empruntée aux sciences « dures », la rupture avec les prénotions et lespréjugés priment dans l’étude de l’auteur. Ainsi, l’observateur ne sera qu’une sorte de toile vierge sur laquelle la société déteindra. Mais l’objectivité étant impossible à atteindre, la méthode Durkheimienne se base sur l’explication causale de faits sociaux (un fait social est étudié en fonction d’un autre fait social), et non en fonction de la personne qui l’étudie.

Bien qu’ayant été sévèrementcritiqué, les théories Durkheimienne ont été et sont une référence dans la sociologie française. Nombre de sociologues, qu’ils soient issus du XIX eme siècle ou de notre époque se rattachent à la pensée Durkheimienne.

Alors que Durkheim tentait d'expliquer les phénomènes sociaux à partir des collectivités, un de ses contemporains, Max Weber, étudiait une toute autre approche de la sociologie,parfaitement à l'opposé du holisme de Durkheim.
Pour Weber, en effet, « l'action humaine [est] orientée significativement par rapport à autrui », et les phénomènes sociaux s'expriment à travers l'individu.
Max Weber est considéré comme le fondateur de la sociologie compréhensive – Sociologie qui fait du sens subjectif des conduites des acteurs le fondement de l’action sociale. A l’opposée d’EmileDurkheim, pour Weber, l’homme est rationnel. L’action sociale est une définition - clé du travail de Max Weber. L’homme étant rationnel, la sociologie ne saurait se restreindre à fonctionner indépendamment des autres disciplines telles que l’histoire, l’économie ou la psychologie. Il faut avant tout comprendre l’Individu et ensuite prétendre à expliquer la société. L’approche, qui semblerait à...
tracking img