Origines de l'espagnol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1482 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L’histoire des emprunts de l’espagnol à différentes langues

L’un des phénomènes les plus importants de l’histoire de la langue castillane est la conquête par les romains de la péninsule Ibérique. L’expansion du latin et son implantation dans la majorité des territoires européens et en Roumanie introduit un phénomènes linguistique aux conséquences extraordinaires. La création de l’Empireromain est l’évènement le plus important advenu autour du bassin Méditerranéen ; l’extension du latin en Europe Méridionale et en Roumanie a eu comme conséquence qu’aujourd’hui ces peuples parlent des langues romanes.
La romanisation en Espagne a traversé différentes phases. Tout d’abord la conquête qui dura deux siècles ou de 218 à 219. Puis la Romanisation où Hispania acquière les coutumes latinesdans tous les domaines économie, politique, administration et langue.
A la fin de ce siècle Hispania est romanisée on y parle alors le latin « vulgar », amené par les anciens légionnaires qui y recevaient des terres.
La question des emprunts a pour origine la formation historique du lexique de l’espagnol. Comme nous l’avons vu, le castillan est une langue romane, il faut donc en différencierles mots populaires appelés palabras patrimoniales par héritage du latin parlé et les mots savants ou cultismes dont la transmission s’est majoritairement effectuée par écrit. Ces derniers types de mots constituent l’essentiel des emprunts.
Prenons l’exemple du mot :
« Fabulari (a) > hablar  (b) » mot populaire ayant subit des transformations.
« Fabula(m) (a) > fabula (a) » mot savant.
Ici, ilest important de savoir que, quand le passage du mot (a) au mot (b) se fait de façon inconsciente il y a héritage. Cependant, si le mot (b) est consciemment formé sur le mot (a) alors il s’agit d’un emprunt.

Fabula(m) > Fabula terme désignant une fable est un emprunt pur non assimilé dans la mesure ou celui-ci garde la forme latine. Le mot latin demeure dans la langue espagnole tel qu’il existeen latin.
Amor > amor ici aussi nous avons un emprunt pur non assimilé.
« Egoismo » est un emprunt hybride. En effet, le mot de base est emprunté. Celui-ci vient de la racine latin « ego » et du suffixe espagnol « -ismo » qui indique soit des idéologies soit des attitudes.
Senior > señor Emprunt pur assimilé graphico-phonétique, les lettres non prononcées se perdent : ici, le « i » disparaitau profit du « ñ » qui le remplace dans la graphie et dans la prononciation.
Conceptus > concepto, emprunt pur assimilé graphico- phonétique ou la terminaison du latin « us » disparait laissant place au « o » castillan.

En 711, des troupes venues d’Arabie envahissent la Péninsule, après avoir conquis l’Afrique du Nord. Ces derniers s’y installent et Arabes et Chrétiens traversèrent unelongue période de lutte qui donna lieu des siècles plus tard à la Reconquête. Cependant de nombreux échanges eurent lieu en paix où des contacts courtois et même des collaborations se sont faits comme en est l’exemple l’Ecole de traducteurs de Tolède. L’Espagne d’alors a comme caractéristique linguistique un contexte de bilinguisme à savoir que dans le nord du pays se parle différent dialectes issusdu romain et dans le sud l’arabe est la langue officielle. Aussi, il est important de savoir qu’il se créé un effet de mode dans la mesure ou la langue a laquelle on emprunte jouit d’un prestige socio- culturel. En effet, avec les arabes viennent de nouvelles réalités, techniques culturelles, scientifiques, etc. D’ailleurs après le latin, l’arabe est la langue qui apporta le plus de lexique àl’espagnol : plus de 4000 mots incluant des mots dérivés.

« Assúkkar > azucar » Est un emprunt pur assimilé de manière graphico- phonétique dans ma mesure ou le mot reprend la prononciation arabe en l’adaptant à la graphie espagnole
« Sífr > cifra » ; ici , l’emprunt est pur assimilé de manière morphologique. En effet, le mot conserve sa catégorie d’origine tout en étant adapté à la langue...
tracking img