Origines seconde guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les volontés expansionnistes des puissances totalitaires

. En Europe : l'amertume des lendemains de la Première Guerre mondiale

Le règlement du premier conflitmondial, par l'intermédiaire des traités de 1919 et 1920, a suscité nombre de rancúurs en Europe. En Allemagne tout d'abord, dès les années 1920, se fait jour un véritableressentiment à l'égard du « Diktat » de Versailles. Les efforts de rapprochement franco-allemand, sous l'impulsion du Français Briand et de l'Allemand Stresemann permettent demasquer ce ressentiment mais pas de le faire disparaître. Aussi, à la fin des années 1920, c'est sur la base de ce ressentiment que le NSDAP ? parti nazi ? d'Adolf Hitlerentame sa conquête de l'opinion publique et du pouvoir. Une conquête où le nationalisme le dispute à l'antisémitisme pour séduire les électeurs. Les électionsprésidentielles de 1932 puis législatives de 1933 sont l'occasion pour Hitler d'affirmer sa volonté de remettre en question les dispositions acceptées par l'Allemagne à l'occasion dutraité de Versailles, à commencer par la réduction de son armée (100 000 hommes).

En Italie, le ressentiment à l'issue de la Première Guerre mondiale n'est pas moindre,même si l'Italie fait partie des vainqueurs. Nombreux sont les Italiens qui considèrent qu'elle n'a pas été payée de ses efforts au sortir du conflit. En particulier, sesrevendications territoriales n'ont été qu'en partie satisfaites.
En outre, elle se voit écartée des tractations financières visant à fixer les dédommagements que doivent payerles vaincus. C'est pourquoi l'opinion publique italienne vit d'autant plus mal la crise économique qui agite le pays au début des années 1920. Crise et ressentiment vont
tracking img