Ouach

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2013 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|Séance 2 |

Ce travail de discrimination, réalisé en reprise, prépare les élèves à l’activité de compréhension qui suit dans la séquence. Cet exercice est facilité par le fait qu’ils travaillent encore sur la base de l’écrit. Il est assez simple en lisant et en prononçant : Tenochtitlán ou Guanahaní, de comprendre que ces termes sont vernaculaires. Il est également aisé dereconnaître l’origine espagnole des mots Santo Domingo ou San Salvador. Ce travail vise seulement à faire comprendre que les toponymes ont une double origine, qu’ils ont une histoire et donc un sens.

Los topónimos amerindios : Guanahaní, Cuba, Haití, Caribe, Panamá, Cuzco, Tenochtitlán.

Los topónimos españoles : La Española, San Salvador, Santo Domingo, América.

Support n° 2 Document sonore formatMP3. Radialistas. http://www.radialistas.net/ Rubrique “Cultura” Titre de l’enregistrement ¿Cómo se llama tu país? (Voir script de l’émission radiophonique en annexe).

Activité langagière : Compréhension de l’oral puis expression interactive lors de la mise en commun.

L’enregistrement est long, (cinq minutes et quarante secondes) et constitue de par son importance, sa taille et sesenjeux, le cœur de la séquence. Malgré cette longueur, il n’est pas difficile à aborder car des plages musicales, (il s’agit à l’origine d’un document radiophonique), sont régulières et permettent aux élèves de faire des pauses et de se recentrer sur le travail de compréhension. En outre, ce document sonore ne présente pas la difficulté de la progression d’un récit. Chaque pays constitue unehistoire courte et dissociée de l’ensemble de l’émission et permet aux élèves de reprendre confiance même s’ils ne comprennent pas telle ou telle partie de l’enregistrement. Enfin, la diction de la locutrice Latino-américaine est assez lente et suffisamment claire pour être bien comprise par des élèves de niveau A2/B1. Afin de s’adapter au mieux à sa classe, le professeur peut faire des choix s’ilne souhaite pas aborder tous les pays en fonction de la difficulté ou de l’intérêt de certains toponymes. Le document sonore peut, bien entendu, également être raccourci.
Afin de ne pas surcharger le travail, cinq pays ne seront pas proposés à la compréhension : Cuba, Jamaica, Perú, Bolivia et Chile.

Mise en œuvre.

Ce document audio va permettre de mettre en place plusieurs activités decompréhension de l’oral, qui ne passent pas nécessairement, par la simple grille chronologique. Plusieurs travaux peuvent être menés de front, sur cette même base de l’écoute ciblée.
Il est impossible, à ce stade, de faire écouter tout l’enregistrement en suivant sa chronologie et d’en demander une restitution complète. Il est préférable, lors du premier contact avec le document, de sélectionnerdes toponymes que le professeur jugera plus accessibles.

Une première partie peut être renseignée, au tableau, en sélectionnant quatre noms de lieux ne posant pas de problème majeur de compréhension.

Si le groupe est plus faible, le professeur peut donner ce travail à faire à la maison dès la fin de la tâche réalisée à partir du document antérieur. Cela est possible si les élèves sont dotésde lecteurs MP3. Le recours aux fichiers sonores nomades ou à la baladodiffusion leur permettra de vraiment se familiariser avec le document en l’écoutant à volonté à la maison. L’objectif est que les élèves s’imprègnent du document sonore afin de préparer au mieux la restitution quasi complète de ce qui est dit des toponymes retenus par le professeur.

“Escuchar con atención elsignificado de estos cinco países”.

El Salvador : “En honor de Jesús, Salvador del mundo”.Les élèves auront déjà vu le terme dans le premier document sur les découvreurs, ils verront donc qu’il ne s’agit pas de Guanahaní aux Bahamas que l’on a déjà rencontré dans le premier document. Le verbe salvar prend tout son sens ici et renseigne sur le sens du nom de la première terre découverte par...
tracking img