Outline paper

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6151 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les secrets de la sécurité régionale en Asie du Nord-Est : repenser la crise coréenne

Hazel SMITH

’image classique de la sécurité en Asie du Nord-Est est celle d’une sécurité nationale sur laquelle pèsent de graves menaces en raison du comportant agressif d’un pays extrêmement militarisé et doté de l’arme nucléaire, la République populaire démocratique de Corée (RPDC ou Corée du Nord).Cette idée masque la crise de sécurité humaine grave qui frappe de nombreux Nord-Coréens, tandis qu’une mauvaise analyse des problèmes de sécurité régionale favorise l’émergence et la diffusion d’idées inexactes sur les causes de la crise en Asie du Nord-Est et de ce qui peut être fait pour la régler. Tout cela empêche donc des choix judicieux qui pourraient permettre de trouver une issue à la crisecoréenne multidimensionnelle qui est au cœur de la stabilité régionale à court, moyen et long termes. L’une des raisons de cette image tronquée de la sécurité en Asie du Sud-Est s’explique, entre autres, par le malaise que provoque, chez les élites de la région ou d’ailleurs, l’idée d’envisager les causes plus complexes de cette crise régionale. Il faudrait, en effet, signaler des questions quisont quasiment taboues et ne sont pas reprises par les médias au niveau mondial. Il s’agit notamment du fait que la Corée du Nord ne constitue pas une menace militaire pour la région ; des risques que représentent pour la stabilité régionale les effets de contagion, au niveau transfrontalier, d’un capitalisme non réglementé en RPDC ; et de la crainte que suscite dans la région l’idée d’uneintervention militaire unilatérale des États-Unis en Corée du Nord.

L

Les discours de sécurité
Les débats de sécurité sont souvent définis de manière exclusive, il s’agit soit de sécurité nationale soit de sécurité humaine. Les analystes et les responsables de sécurité nationale se soucient de l’intégrité territoriale et de la défense militaire des frontières nationales. Ils considèrent la « sécurité» comme la prérogative des États souverains. Les relations internationales sont, par nature, conflictuelles et les États doivent compter sur leurs propres ressources pour se défendre et protéger leurs citoyens. Les analystes de sécurité humaine estiment qu’aujourd’hui, pour la plupart des pays, la sécurité ne signifie plus uniquement protéger ses frontières contre une invasion, mais se protégeraussi contre l’instabilité sociale et économique que peuvent entraîner des perturbations à l’extérieur des frontières territoriales. Les analystes de sécurité humaine estiment que dans ce monde de globalisation, avec la perméabilité des frontières et les facilités de voyage, nous devrions nous inquiéter davantage des
Hazel Smith est professeur de relations internationales à l’Université deWarwick. Son dernier ouvrage s’intitule Hungry for Peace: International Security, Humanitarian Assistance, and Social Change in North Korea (à paraître, United States Institute for Peace Press).

deux • 2005

LA SÉCURITÉ EN ASIE DU NORD-EST

menaces transfrontalières qui pèsent sur les individus. Elles pourraient résulter, par exemple, de récessions économiques, de catastrophes humanitaires etécologiques, ou des activités de criminalité transnationale. Les problèmes de sécurité humaine signifient généralement aussi qu’un État ne peut plus, si tant est qu’il l’ait jamais pu, résoudre seul de telles difficultés. Ainsi, la grippe aviaire asiatique n’est pas un problème qui concerne uniquement la Thaïlande ou le Viet Nam, ni même seulement l’Asie. Selon les spécialistes de sécurité humaine, ilest préférable de laisser des institutions régionales ou mondiales régler les menaces de sécurité humaine. Ces institutions proposent des solutions multilatérales, essentiellement conçues pour être appliquées dans un cadre de coopération et non de coercition. Les analystes de sécurité nationale et ceux de sécurité humaine n’ont pas su combiner leurs positions respectives pour proposer une...
tracking img