Ouvrages litteraires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 136 (33772 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Iliade et l'Odyssée
Homère

Publication: -700 Catégorie(s): Fiction, Historique Source: http://www.ebooksgratuits.com

1

A Propos Homère: Homère (en grec ancien Ὅμηρος / Hómêros, « otage » ou « celui qui est obligé de suivre » ) est réputé avoir été un aède (poète) de la fin du VIIIe siècle av. J.-C. On lui attribue les deux premières œuvres de la littérature occidentale : l’Iliade etl’Odyssée. Il était simplement surnommé « le Poète » (ὁ Ποιητής / ho Poiêt?s) par les Anciens. Naissance vers le VIIIe siècle avant J.-C. Sources : fr.wikipedia.org Disponible sur Feedbooks pour Homère: • L'Odyssée (-700) • L'Iliade (-700) • Hymnes homériques (-700) Copyright: Please read the legal notice included in this e-book and/or check the copyright status in your country. Note: This book isbrought to you by Feedbooks http://www.feedbooks.com Strictly for personal use, do not use this file for commercial purposes.

2

Préface
Vous vous apprêtez à lire les derniers moments de la guerre de Troie ainsi que le retour d'Ulysse de cette guerre à sa patrie natale, l'île d'Ithaque. Ce document est basé sur le livre du même nom, copyright 1956 Édition des Deux Coqs d'Or, Paris, adaptédu poème original d'Homère par Jane Werner Watson et illustré de magnifique façon par Alice et Martin Provensen. J'ai conçu ce document et le site Internet associé dans un but tout simple : communiquer et transmettre aux autres mon amour pour cette histoire et ce livre avec lesquels j'ai grandi pendant toutes ces années, à Athènes en Grèce. Je vous souhaite donc une agréable lecture… Jean-PhilippeMarin jpmarin@videotron.ca Visitez le site Internet associé www.iliadeodyssee.com

3

Prélude – Scène 1 : L'aède et son public
Un jour, il y a près de trois mille ans, un navire peint de brillantes couleurs entrait dans un port du pays qui s'appelle encore la Grèce. Sur le pont du navire se trouvait un homme enveloppé d'un grossier manteau de poil de chèvre. Sous son manteau, il tenait unelyre finement ouvragée. C'était la chose la plus précieuse que possédât cet homme, qui était un aède errant. Il voyageait d'un endroit à l'autre, chantant des poèmes qui racontaient les exploits de héros célèbres. La nouvelle de son arrivée se répandit rapidement. Les premiers à en être informés furent les pêcheurs qui raccommodaient leurs filets sur le rivage. Ils envoyèrent en hâte un jeunegarçon à la ville qui était bâtie sur la colline. Il appela les sentinelles qui montaient la garde aux remparts : « Un aède est ici, leur dit-il. Il arrive à l'instant de Smyrne, à bord d'un vaisseau rapide. » Les sentinelles crièrent la nouvelle dans les rues grouillantes de monde. Sur le seuil de leurs cabanes de pierre, les artisans qui travaillaient le cuir et le métal sourirent en tirant leursaiguilles et en soulevant leurs marteaux. Ils transmirent le message aux commerçants et aux fermiers de passage, rassemblés sur la place du marché au centre de la ville. Réunis ce jour-là sur la place pour décider de certaines lois, se trouvaient aussi les chefs de la ville, les hommes qui possédaient des terres. À leur tour, ils apprirent la venue de l'aède. Ils se rendirent aussitôt auprès du roide la ville qu'ils trouvèrent assis sur son banc de pierre sculptée. Peu de temps après, le roi annonça qu'il donnerait un banquet à son palais, au sommet de la colline. Tout le monde était invité à prendre part au festin et à venir écouter le chant de l'aède. Des esclaves se mirent à préparer le repas. C'étaient les habitants de villes conquises, ou les femmes et les enfants de soldats ennemistués au combat. Ils firent rôtir la viande sur des broches, emplirent des corbeilles de pain, mélangèrent du vin avec de l'eau et des épices. Quand tout fut prêt, l'aède fut installé à la place d'honneur : un siège recouvert d'un tapis épais et moelleux. Et, après le festin, il accorda sa lyre et commença à chanter. C'étaient de très longues histoires qui étaient chantées et non pas récitées : des...
tracking img