Ouvriers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La révolution des transports en France (1830-1870)

Introduction
Au XVIIe siècle,les voitures qui parcouraient les routes françaises étaient tirées par des chevaux. Pour les voyageurs du XVIIIe siècle,les voitures publiques,coches,carrosses,qui disposaient de 8 places ,étaient inconfortables et progressaient au pas. Les trajets étaient longs:ex:en 1789,le trajet Paris-Bordeaux prenait quinzejours en fourgon et coutait 50 livres;six jours en diligence et coutait 125 livres. Pour les petits parcours,les charrettes ou simples chevaux de bat des messageries revenaient beaucoup moins cher. Pour les transports de masse,les voitures d'eau étaient utilisées(transporte 100 personnes pour un prix modique).
L'histoire des chemins de fer n'est que l'une des étapes d'une histoire plus généraledes transports,dont les articulations s''enchainent selon une logique rigoureuse de caractère technique et économique. Deux articulations apparaissent clairement :la mise en place du réseau de chemins de fer s'inscrit dans la continuité d'un développement des investissement dans le domaine des transports ,entamé dans les années 1830;la construction des chemins de fer s'est accompagnée d'un essorparallèle des autres moyens de transports ainsi que la renaissance des voies navigables et le développement des transports électrique et automobile. Ce fut durant la révolution industrielle que sont survenues de profondes mutations qui allaient changer à jamais les systèmes de transport . Cette période est effectivement marquée par l’apparition du moteur à vapeur qui convertit l’énergie thermiquesous forme mécanique, phénomène permettant ainsi une expansion territoriale considérable des transports maritime et ferroviaire. Le premier véhicule à propulsion mécanique fût testé en 1790 aux États-Unis sur le transport fluvial. L’événement devait annoncer l’avènement d’une nouvelle ère: celle de la mécanisation des systèmes de transport terrestres et maritimes .
Nous pourrons nous demanderquelles ont été les véritables mutations de cette révolution et quelles ont été les retombées sur la société.
Dans un premier temps,nous allons étudier les mutations routières,fluviales et maritimes.
Dans un second temps,nous allons étudier le «boom» du transport ferroviaire en France
Dans un dernier temps,nous allons étudier les retombées de la révolution des transports

I Les mutationsroutières,fluviales et maritimes

1)Les mutations routières
-La situation pré-révolution
Les routes sont très abimées par les charrettes,les attelages de chevaux ou de boeufs. A partir 1720, la mise en place de l'élaboration d'une hiérarchie routière:route royale(60 pieds:19,4m),grand chemin(48:15,4m),chemin royal(36:11,6m),traverses(30:9,7m).A la fin du XVIIIe siècle,la route est rectiligne,pavée ouempierrée,bombée avec des fossés latéraux. Pour faciliter la construction,la corvée s'applique encore dans certaines provinces. La nouvelle vision d'un espace national organisé autour d'un réseau cohérent s'est traduit de trois manières:l'apparition de la notion de
tracé,l'établissement d'une hiérarchie des voies(1720),la mise au point de techniques nouvelles. Orry et Trudaine,tout en ordonnantla réfection des grands axes existants,décidèrent en effet «de créer des voies nouvelles partout ou les nécessités politiques et économiques du temps l'exigeaient».Entre 1730 et 1840 se met en place en France un système de voies de communications cohérent fondé sur la complémentarité entre la route et les voies navigables. Cette vaste entreprise réalise un plan d'aménagement du territoire,conçupas à pas par le Corps des ponts et Chaussées,en application d'une idéologie qui affirme le pouvoir créateur de l'échange,considéré comme la seule source de bien etre des nations et que résume assez bien cette phrase de François de Pommereuil écrite en 1785:« sans grand chemin...point de grand commerce,point d'art au delà des arts les plus grossiers...Les chemins doublent les richesses».Les...
tracking img