Pacte autobiographique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1642 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pacte autobiographique | |[pic]Présentation

La relation qu'un auteur établit avec le lecteur dans une autobiographie est originale et particulière : on parle d'un « pacte autobiographique » qui lie l'auteur et le lecteur.
L'écrivain autobiographe s'engage notamment à dire la vérité sur lui-même.

Explication

Beaucoup d'autobiographies mettent en scène, souvent au début, un « pacteautobiographique » où l'auteur établit en quelque sorte le contrat de lecture qu'il veut nouer avec le lecteur.
Il y expose ses intentions ( raconter sa vie intégralement ou partiellement, tout dire ou ne pas tout dire...)(
( et/ou il y justifie son projet ( faire comprendre qui il est, rétablir la vérité sur lui-même, servir d'exemple pour autrui ...)
et/ou il s'y engage à dire la vérité, oufait part de sa conception de la vérité autobiographique(
( et/ou il fait part de ses difficultés ( la fragilité des souvenirs, le risque d'enjoliver le passé, les pièges de l'amour-propre ...)
( et/ou il indique ce qu'il attend du lecteur ( un lecteur qui ne juge pas, ou qui fasse preuve de compréhension, ou qui soit complice, ou même qui joue au voyeur...)

Exemples

André Gide
projet dePréface à Si le grain ne meurt, 1924
J'estime que mieux vaut encore être haï pour ce que l'on est, qu'aimé pour ce que l'on n'est pas. Ce dont j'ai le plus souffert durant ma vie, je crois bien que c'est le mensonge. Libre à certains de me blâmer si je n'ai pas su m'y complaire et en profiter. Certainement j'y eusse trouvé de confortables avantages. Je n'en veux point.
C'est parce qu'il secroyait unique que Rousseau dit avoir écrit ses confessions. J'écris les miennes pour des raisons exactement contraires, et parce que je sais que grand est le nombre de ceux qui s'y reconnaîtront.
On voit que le sujet même de ce texte, c'est l'autobiographie qui suit : l'auteur s'explique, justifie son projet, suggère le rôle qu'il attend du lecteur. On est donc en face d'un « pacte autobiographique ».Gide s'engage à y dire la vérité et à refuser tout mensonge, au risque d'être haï, mais son projet est bien de montrer qui il est réellement, et non pas de se faire aimer. Cette affirmation préalable donne donc de la force au lien qui se noue ici entre Gide et son lecteur.
Gide précise également les visées de son projet et indique quel rôle il attend de son lecteur : parce qu'il ne se considèrepas comme unique et différent, son autobiographie doit permettre au lecteur de s'y reconnaître.
D'AUTRES EXEMPLES...
Chateaubriand
Mémoires d'outre-tombe
Ces Mémoires ont été composées à différentes dates et en différents pays. De là, des prologues obligés qui peignent les lieux que j'avais sous les yeux, les sentiments qui m'occupaient au moment où se renoue le fil de ma narration. Lesformes changeantes de ma vie sont ainsi entrées les unes dans les autres : il m'est arrivé que, dans mes instants de prospérité, j'ai eu à parler de mes temps de misère ; dans mes jours de tribulation, à retracer mes jours de bonheur. Ma jeunesse pénétrant dans ma vieillesse, la gravité de mes années d'expérience attristant mes années légères, les rayons de mon soleil, depuis son aurore jusqu'à soncouchant, se croisant et se confondant, ont produit dans mes récits une sorte de confusion, ou, si l'on veut, une sorte d'unité indéfinissable ; mon berceau a de ma tombe, ma tombe a de mon berceau : mes souffrances deviennent des plaisirs, mes plaisirs des douleurs, et je ne sais plus, en achevant de lire ces Mémoires, s'ils sont d'une tête brune ou chenue.
J'ignore si ce mélange, auquel je ne puisapporter remède, plaira ou déplaira ; il est le fruit des inconstances de mon sort : les tempêtes ne m'ont laissé souvent de table pour écrire que l'écueil de mon naufrage.
On m'a pressé de faire paraître de mon vivant quelques morceaux de ces Mémoires ; je préfère parler du fond de mon cercueil ; ma narration sera alors accompagnée de ces voix qui ont quelque chose de sacré, parce qu'elles...
tracking img