Paix

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (590 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
De façon générale, en philosophie ou en sciences sociales, il existe peu de définitions consensuelles. Chacun définit ces termes en fonction de sa propre philosophie. Par exemple, Hobbes parle de laguerre de tous contre tous dans l'état de nature. Pour Rousseau, au contraire, la guerre n'est pas une relation d'homme à homme, mais d'État à État. Ensuite, il y a l'interprétation deClausewitz qui a perduré pendant deux siècles : la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens. Si la diplomatie ne fonctionne pas, alors elle cède la place à la guerre.

Maisplusieurs interrogations démontrent la complexité de la définition du mot guerre : la guerre présuppose au minimum un conflit. Mais ensuite, s'agit-il d'un conflit traditionnel avec utilisation de la violencephysique ou bien faut-il parler de guerre psychologique, de guerre des doctrines, voire de guerre économique ? Doit-on parler de guerre entre entités collectives, (tribus, cités, États), deguerres entre individus, de guerre intérieure à l'individu (guerre entre passion et raison) ?

De même pour la paix, le minimum correspondrait à l'absence de guerre (paix négative, par opposition à unepaix positive qui serait l'ordre et la justice). Or, pendant toute la période entre 1945 et 1989, la réalité historique échappe à ces définitions : l'on s'est évertué à trouver des termes évoquant laguerre froide, certains disant la paix chaude, la paix belliqueuse, etc.

Autre exemple pour conclure : peut-on parler aujourd'hui de guerre contre le terrorisme ? S'il n'y a pas de guerre, conflit,clash entre les civilisations, les frontières entre la guerre et la paix tendent à s'effacer… Il n'y a pas soit la paix totale, soit la guerre totale, mais bien une espèce de mélange des deux. Leschercheurs n'ont pas encore trouvé de définition consensuelle et la problématique de définition est partie intégrante du débat lui-même. Les définitions rationnelles et méthodiques sont plus que...
tracking img