Paludisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (485 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Paludisme :
La première avancée est le développement de la reconnaissance du fait que le paludisme grave est un désordre qui affecte différents tissus et organes, même si les manifestations les plusmarquées ne semblent impliquer qu’un seul organe : le cerveau. En particulier, l’acidose métabolique, souvent profonde, est actuellement reconnue comme la principale caractéristiquephysiopathologique

considéré comme le syndrome de détresse respiratoire
Ces différentes causes vont de l’augmentation de la production de l’aide lactique par les parasites (à travers la stimulation directe par lescytokines), jusqu’au décès par la clearance par le foie. Toutefois, ce sont les effets combinés de plusieurs facteurs qui provoquent la réduction de l’oxygénation des tissus
. Les individus affectéspar le paludisme sont souvent déshydratés et relativement hypovolémiques [9], ce qui potentiellement exacerbe l’obstruction microvasculaire par la diminution de la pression sanguine. La destructiondes globules rouges est aussi une part inévitable du paludisme
, le développement rapide des globules rouges parasités, la destruction des globules rouges parasités et non parasités, l’obstructionmicrovasculaire et le processus inflammatoire qui s’associent pour entraîner la diminution de l’oxygénation des tissus. Ces processus peuvent en retour, conduire aux évènements en aval au niveaucellulaire qui exacerbent encore plus la situation.
, peuvent aussi être concentrés dans les organes spécifiques dans certaines situations. C’est le cas par exemple du cerveau dans le paludisme cérébral oudu placenta dans le paludisme au cours de la grossesse Paludismfde :lllll
La première avancée est le développement de la reconnaissance du fait que le paludisme grave est un désordre qui affectedifférents tissus et organes, même si les manifestations les plus marquées ne semblent impliquer qu’un seul organe : le cerveau. En particulier, l’acidose métabolique, souvent profonde, est actuellement...
tracking img