Pantagruel de rabelais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1432 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pantagruel de Rabelais

Après Erasme et avant Montaigne, Rabelais, d’une curiosité universelle, construit une fable (au sens d’histoire inventée) avec un personnage qu’il veut à son égard, c’est-à-dire porteur d’une somme considérable de connaissances. Gargantua et Pantagruel défendront avec enthousiasme les idées de l’humanisme.
Ce texte est un extrait du chapitre 8 de Pantagruel, écrit en1532. Gargantua a envoyé Pantagruel poursuivre ses études à Paris. Il lui adresse alors une lettre qui résume les idées de Rabelais sur l’éducation. Après un développement exhaustif sur les sciences, Rabelais aborde ici la formation morale de son héros qu’il fait reposer sur la foi religieuse.
C’est le lecteur de son temps que Rabelais cherche ici à convaincre par cette lettre programme qui prôneles idées humanistes de la Renaissance.

I Une lettre programme
1. Les caractéristiques de la lettre

En première partie, nous allons voir en quoi cet extrait est une lettre programme. Tout d’abord, nous allons repérer les indices de la lettre. Gargantua s’exprime à la 1ère personne du singulier « j’entends » (l.1), « je veux » (l.12). Pantagruel est représenté par le pronom personnel tu: « tu apprennes » (l.1) ; « tu formes » (l.4). Le présent d’énonciation « j’entends et veux » (l.1), les adjectifs possessifs « ton style » (l.4) montrent bien qu’il y a un locuteur qui s’adresse un destinataire précis. Le mode impératif « poursuis, sois, aime, laisse … » le justifient aussi.
De plus, le ton de la lettre est bienveillant, affectif : par l’apostrophe « mon fils » (l.34),puispar la signature « Ton père » (l.35), et en enfin par l’emploi de l’imparfait duratif « Quant tu étais encore petit » (l.8). On a ici l’image d’un père complètement impliqué et attaché à l’éducation de son fils et à lui faire aimer ce qu’il apprend.
D’autre part, les verbes de volonté « j’entends et veux » (l.1) donnent un impact didactique à cette lettre. Pantagruel, comme le lecteurcontemporain de son temps, se sent concerné par ces exigences.

2. Les conseils

Malgré l’usage de l’injonction, Gargantua est très attentif à l’éducation de son fils. La citation « Je veux » ponctue la lettre et donne un certain rythme qui peut faire penser au style oratoire de Cicéron. Il ne faut évidemment pas se tromper dans le ton qui n’est pas seulement autoritaire. On a une majorité de verbesqui concernent l’éducation et que l’on peut séparer en 2 groupes : 1/ ce qu’il faut apprendre et accomplir : « que tu apprennes », « que tu formes », « que tu saches », 2/ ce qu’il faut éviter : « Ne mets ton cœur à vanité », « laisse-moi ». Le ton injonctif de l’impératif ne domine pas car tous ces impératifs sont mis en parallèle avec d’autres expressions qui elles-mêmes expriment mieux ladouceur : tournure impersonnelle « Il te convient » (l.24). La quantité des conseils illustre l’immense appétit de savoir des humanistes. Gargantua souhaite l’épanouissement de son fils. L’usage de l’injonction passe aussi par des maximes : « sapience n’entre point en âme malivole » (l.23-24), « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » (l.24). Par ailleurs, la présence du sage Salomonmontre le discours cultivé des humanistes.

3. Une démonstration bien conduite

Dans cette lettre, la démonstration de Gargantua est bien conduite. On peut repérer une gradation dans les conseils donnés. En effet, il y a d’abord le savoir livresque, puis savoir microcosme (autour de l’homme), ensuite le savoir macrocosme (culture) et enfin, dans le paragraphe final on peut constater uneélévation, une progression, car les valeurs morales et religieuses sont abordées. La présence de connecteurs indique qu’il y a un certain raisonnement « premièrement, secondement, puis … ». De plus, dans l’aphorisme « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » (l.24), on peut relever 3 mots clés :
- science = intelligence
- conscience = morale
- âme = foi, dimension divine
Ces 3 mots clés...
tracking img