Pantagruel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (438 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Groupement : « L’éducation à travers les âges » Rabelais, « Une lettre-programme » dans Pantagruel (1532-1533)

Intro :
C’est sous le pseudonyme de « maître Alcofibas Nasier » 1532-1533intituler Pantagruel ou plus exactement les horribles et épouvantables faits et prouesse du très renommé Pantagruel roi de Dipsodes, fils du grand géant Gargantua.
Ici Gargantua s’adresse à son filsPantagruel au moment où celui-ci est étudiant à Paris par le biais d’une lettre qui fourmille de conseilles et dont l’originalité est de présenter une grande diversité de ton.
Procédant à une lectureanalytique de cet extrait nous mettrions en évidence tout d’abord le ton rassurant de la lettre, mais nous verrons par la suite que la voix dominante est celle d’un pédagogue qui présente un programmed’éducation. Enfin nous ferrons remarquais qu’à travers les exigences même de ce programme perse la voix de l’humaniste.

I – Une lettre d’un père à son fils :
1) Indice formelle de lalettre

* Apostrophe au début (mon fils)
* Formule de bénédiction finale (Amen…)
* Précision du lieux (lieux fictif nommé utopie)
* La date (17ème jours du moi de Mars)
* Signature2) Le ton rassurant du père :

* Le ton dans les premiers mots est protecteur, un père à son fils qui lui conseil une bonne conduite
* Il lui recommande la prudence
* Il luirecommande le discernement (est suspect…)
* On trouve dans le dernier paragraphe un ton solennelle car Gargantua s’adresse à celui qui va lui succéder sur le trône, lui rappel c’est devoirs dechrétien.
* Le ton est plus familier, complice dans l’évocation du passer.

II – Un programme d’éducation :
1) Indice de se « programme » :

* On remarque le champs sémantique de lavolonté du père qui s’exprime avec toute les nuances possible, partant de la simple suggestion admoneste et qui va jusqu’à l’exigence véritable « j’entends et veux ». D’où l’utilisation de l’impératif...
tracking img