Paradoxe de la chine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4324 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Après presque 30 ans d’économie maoïste, la Chine s’est engagée depuis 1978, sous l’impulsion de Deng Xiaoping, sur la voie de la modernisation économique.
Les « Quatre Modernisations » industrie, agriculture, recherche et défense entreprennent alors le passage de la Chine vers une économie de marché et une ouverture contrôlée de l’économie chinoise vers l’extérieur. Deng Xiaoping favorisel’apparition d’un secteur privé et re-dynamise fortement les forces productives du pays, selon la formule « il est glorieux de s’enrichir ».
A partir des années 1990, l’économie chinoise entre dans une phase d’expansion inédite dans son ampleur et dans son intensité, en accroissant à long terme et de façon soutenue sa production annuelle. Aujourd’hui, la croissance chinoise fascine autant qu’elle faitpeur ; elle fascine parce qu’elle fait appel à des ordres de grandeur incomparables aux standards occidentaux, et elle fait peur parce qu’elle semble profondément instable.
Comment alors caractériser la croissance chinoise ? Quelles sont les sources d’une telle expansion ? En quoi la croissance chinoise est‐elle cependant instable et socialement coûteuse ?
Pour répondre à cela, nous feronsdans une première partie le constat de cette croissance exceptionnelle avec ses facteurs et ses caractéristiques. Dans un second temps, nous montrerons que cette hyper croissance n'est pas profitable à tous et que le prix social et environnemental d'une telle activité est aussi démesuré que l'hyper croissance chinoise qui l'a engendrée.

I. La Chine : Des performances économiques exceptionnellesL’évolution économique récente de la République Populaire de Chine est l’objet depuis quelques années d’un regain d’intérêt avec une attention plus particulière sur l’explication de la croissance économique rapide et des modifications importantes qui ont accompagné la mise en place de la politique d’ouverture dans le pays, ainsi que les réformes qui ont été adoptées depuis 1978. Si cet intérêtest justifié du fait du caractère exemplaire de la Chine dans ces périodes de transition et de développement, la compréhension de cette évolution est toutefois indissociable de l’histoire moins récente de ce pays et en particulier des choix des dirigeants quant à l’importance relative accordée aux critères économiques et politiques.
Pour mieux saisir la nature et l’ampleur des changements queconnaît la Chine, le constat des chiffres et l’examen des caractéristiques de la croissance de cette économie, en vue d'une évolution à long terme, s'avèrent nécessaires.

1. Une croissance forte et durable

a. Le constat de cette croissance

Au cours des trente dernières années, la Chine a connu une croissance économique très rapide, avec une croissance de 9,4% paran en moyenne de 1979 à 2004, dont 5 à 6 % étaient imputables aux facteurs de production et environ 3 à 4 % à l’augmentation de la productivité. La croissance économique chinoise n’est donc pas uniquement une croissance de type extensive, mais elle comprend une part non négligeable d’augmentation de la productivité. En 2010, la croissance économique du pays devrait atteindre 9.5%, chiffre en baissedû au contexte économique et à la crise qui a touché la Chine et toutes économies mondiales
La forte croissance des dernières années n’a entraîné qu’une inflation limitée, et les entreprises ont dégagé d’importants profits. Pour beaucoup, la croissance chinoise apparaît donc comme le résultat de la hausse de la productivité et de l’optimisation de l’utilisation des ressources naturelles. Depuis1978, le PIB par habitant est multiplié par deux tous les neuf ans, se plaçant derrière celui des États-Unis, mais devant celui du Japon selon les chiffres officiels.
Plus de trente ans après le début de son ouverture économique, la Chine, grâce à une croissance à plein régime, a successivement dépassé la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne pour devenir l'une des premières puissances...
tracking img