Parapsychologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3070 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA PARAPSYCHOLOGIE

Par
Audrey Blais-Lebel

INTRODUCTION

Vous est-il déjà arrivé, en contemplant les étoiles du ciel, de vous demander s’il y avait un autre monde, très différent du nôtre, qui pourrait entrer en relation avec nous par une force très étrange? On entend parfois parler du subconscient, de psychisme intellectuel. On dit alors que celui-ci existe à l’état latent en nous.L’être humain arrivera-t-il jour à être capable de le contrôler? Des mots nous viennent alors en tête : la parapsychologie ou le surnaturel. Qu’est-ce que c’est en détails? Qu’est-ce que cela nous dit de l'être humain? Est-ce que c’est bien ou mal? Y a-t-il un certain lien avec la religion? Afin de pouvoir répondre à ces questions, nous devons savoir ce qu’en pensent les scientifiques, connaître quelquesdomaines de la parapsychologie, savoir s’il y a des études et des cours reliés au paranormal et apprendre quelques évènements arrivés au cours du temps. Tout cela peut nous aider à trancher la question : Est-ce que le paranormal existe?

I LA PARAPSYCHOLOGIE SELON LES SCIENTIFIQUES (VALEUR SCIENTIFIQUE)
Pour débuter, parlons des origines du paranormal. «C’est en 1942 que le parapsychologueRobert H. Thouless a crée l’expression «phénomène psi».»[1] La première association a été créée il y a 126 ans. Spécifiquement consacrée à l’étude des phénomènes psi, la «Society for Phychical Research» (SPR) a été fondée le 20 avril 1882, sur la recherche de la parapsychologie. [2] Cette association étudiait surtout le somnambulisme et les médiums, c’est-à-dire le métapsychique. En 1870, lephysicien William Crookes publia ses premières expérimentations sur les médiums.[3] Durant cette période, beaucoup de médiums prétendaient être capable de communiquer avec les morts. Au XIXe siècle, l’illusionniste Harry Houdini fut un de leur critique : il dénonça les trucs qu’ils entreprenaient pour leurs sessions de spiritisme.[4] Celui-ci était donc sceptique face à ces phénomènes. Même avant quela première association soit fondée, il y avait des gens qui pratiquaient ce qu’ils appelaient la parapsychologie ou, pour aujourd’hui, le subconscient. En 1764, un homme nommé le Marquis de Puységur, dans le château de Buzancy, magnétisait des personnes et les faisait tomber dans un sommeil de l’hypnose. Il leur faisait lire des livres les yeux bandés. L’année 1930 est aussi citée, où JosephBanks Rhine, l’inventeur de cette discipline, commença ses expériences sur la télépathie.[5]

Avant de poursuivre, il faut comprendre le mot «parapsychologie».
La parapsychologie est l’étude rationnelle, approfondie et pluridisciplinaire des faits semblant inexplicables en l’état actuel de nos connaissances scientifiques, et mettant en jeu le psychisme et son interaction avecl’environnement.[6]

Il est très difficile de s’imaginer un phénomène paranormal quand nous-mêmes n’en avons jamais perçus.
Le paranormal n’existe pas… ou du moins dans l’esprit de ceux qui y croient. Nous nommons paranormal un phénomène naturel inexplicable ou inappréhendable par la raison collective.[7]

Le paranormal ne s’explique donc pas scientifiquement et n’est pas classé commeraisonnable par la plupart des gens. Il y en a cependant beaucoup qui y croient, et selon eux, ils peuvent en avoir la certitude, même l’évidence! Alors, si toutes ces personnes en ont l’évidence (celles qui ont supposément vu devant elles des phénomènes étranges), pourquoi il reste tant de questions qui ne sont pas résolues? Nous pouvons prendre l’exemple de l’évidence que Toronto existe. Même s’il y ades personnes qui n’y sont pas allées, elles ont l’évidence que Toronto existe car plein d’autres personnes l’ont! C’est impossible qu’il y ait de la manigance et que tout le monde se soit passé le mot pour dire que Toronto existe, tout comme personne n’a pu se passer le mot pour dire que le paranormal existe! Par contre, le sujet du paranormal est plus délicat à invoquer que celui de...
tracking img