Parcours de galler

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1787 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Galler
Passionné de gastronomie et particulièrement de chocolat, Jean Galler, boulanger-pâtissier-confiseur de formation, a racheté en 1976 une petite chocolaterie qui a connu une croissance fulgurante en 26 ans. De la petite affaire où la famille n'hésitait pas à donner un coup de main à ses débuts, la s.p.r.l. Galler est devenue une PME de 80 personnes avec un réseau d'une vingtaine dedistributeurs franchisés, dans une quinzaine de pays. D'un million de FB de chiffre d'affaires au départ, Galler a grimpé à 10 millions d'Euros en 2002. La recette de ce succès, Jean Galler l'attribue avec modestie à différents coups de chance qui se sont présentés à lui, tout en reconnaissant que la vraie clé de la réussite est d'avoir la lucidité de repérer ces occasions et l'audace de les saisir. Envoici l'histoire. Le Clown, 1983 Six ans après le lancement de l'entreprise et alors que, selon ses propres dires, il n'avait encore que très peu d'expérience, Jean Galler décide qu'il faut se diversifier par rapport au traditionnel bâton de chocolat fourré, son unique produit à l'époque. Il lance alors "le Clown", une bouché en chocolat, plus petite que le bâton, donc moins chère, destinée à êtreun produit d'appel. Ce fut l'échec. Mais celui-ci fut très porteur d'enseignements : - "J'avais cru que les consommateurs étaient sensibles au prix, même à ce niveau, et que, sensibles au prix d'un bâton entier, ils se tourneraient facilement vers la bouchée, moins chère à l'unité. Rien n'était moins vrai." - "Mon produit n'était pas complètement terminé. L'emballage, certes, représentait unclown, porteur de rêve, mais dès le papier ouvert, le consommateur découvrait une simple bouchée sans forme et constatait alors une rupture par rapport à la promesse de l'emballage." - "Le spot publicitaire, par contre, tourné avec Annie Fratellini, une clown célèbre, nous semblait être une petite merveille. Mais nous avons choisi une très mauvaise période de lancement : septembre 1983. Cette année là,l'été fut torride et les consommateurs se souciaient plus de manger la crème glacée au jardin que de regarder la TV à l'intérieur." -" Pour couronner le tout, je rentrais dans un marché des Candy Bars où je n'avais aucune expérience et où mes adversaires, Mars par exemple, étaient d'une toute autre envergure que moi." La grande distribution, 1987 Lors du rachat de Côte d'Or par Jacobs-Suchard, lagrande distribution s'est trouvée devant une concentration de fournisseurs de chocolat. Celle-ci était inacceptable pour GB, le premier distributeur belge en FMCG (Fast Moving Consumer Goods), qui avait comme politique de toujours opposer un leader et un challenger dans ses rayons, à côté de ses propres marques. Son but avoué est de maintenir son puissant pouvoir de négociation face à sesfournisseurs. C'est probablement pourquoi GB propose à Galler d'introduire son produit dans ses rayons, fait rarissime dans un domaine où ce sont plus souvent les producteurs que les distributeurs qui sont les demandeurs. Mais Jean Galler n'avait que quelques heures pour se décider … Sa décision positive, il ne la regrettera jamais puisqu'elle lui a apporté six années de croissance fabuleuse à deuxchiffres. Les langues de chat, 1989 L'entreprise est en pleine croissance, le secteur connaît de grands regroupements, mais Jean Galler a la volonté ferme de rester financièrement indépendant. Pour soutenir sa croissance, il se tourne alors vers l'association, qui lui permettrait de préserver une certaine cohérence avec son fonctionnement actuel : l'entreprise a toujours travaillé dans l'humour, lechocolat est un produit très porteur de l'image de la Belgique à l'étranger, la bande dessinée l'est également. Il n'en fallait pas plus pour que le déclic se produise avec Philippe Geluck, l'auteur du "chat", une bande dessinée humoristique belge. C'est alors que commence un travail intense de brainstorming où toutes les équipes sont réunies et concertées, pour concevoir un produit, un style, un...
tracking img