Paris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (604 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Paul Éluard

Paul Éluard de son véritable nom Eugène Émile Paul Grindel, traversa ce début de siècle et ses deux grandes guerres tout en poésie et militantisme (que ce soit au côté dessurréalistes, des communistes, des patriotes de la paix, etc.) et épaulé par ses amis (Breton, Dalí, Picasso, Man Ray, etc.).

Le 14 décembre 1895, Eugène Émile Paul Grindel naît à Saint-Denis, sa mère Jeanneest couturière, son père Clément Grindel est, tout d’abord comptable, puis en 1900 Monsieur Grindel s'installe à son compte et son cabinet immobilier, modeste d'abord, ne tarde pas à prospérer. Ce quipermettra à Paul de ne pas avoir besoin de travailler pour gagner sa vie.

Les Grindel déménagent souvent. Aussi l'enfant est-il successivement écolier à Saint-Denis, Aulnay-sous-Bois et Paris, leParis populaire du quartier de Clignancourt. Malgré toutes ces pérégrinations, le jeune Eugène est un très bon élève. Ce qui lui vaut une bourse : à 14 ans, il entre ainsi à l'école primaire supérieure.Éluard à Clavadel fin 1913 A l’âge de 16 ans, Eugène Grindel obtient le brevet. Mais ce grand garçon carré a les poumons fragiles : la mère et le fils partent en vacances vers l'air pur desmontagnes suisses.
Les médecins diagnostiquent une tuberculose pulmonaire, ce qui le contraint à arrêter ses études. Le jeune homme fait donc un long séjour (décembre 1912-février 1914) au sanatorium deClavadel en Suisse.

Durant sa cure, Paul Éluard découvre, non seulement, des paysages enneigés et purs, baignés d’une lumière crue, mais aussi l’Amour avec Helene Dmitrievna Diakonova, une jolieRusse aux beaux yeux, dont il s'éprend et qu'il baptise GALA.
S’imprégnant des poètes modernes d’un part (Baudelaire, Nerval, Lautréamont, ainsi que, sans doutes, des romantiques anglais etallemands), contemporains d’autre part (Max Jacob et Apollinaire), il écrit son premier recueil de poèmes, édité le 1er décembre 1913 : Premiers Poèmes et sous-titré " Loisirs, Pierrot, Les cinq rondels du...
tracking img