Paris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 169 (42155 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|Le Paris souterrain dans la littérature  |
|Introduction |
|Entre fantaisie et vérité : le paradoxe du souterrain|
|L'imaginaire du souterrain |
|Une représentation géographique fabulée |
|Le souterrain : refuge de population surnaturelle|
|Paris et ses souterrains ou le royaume du faux contre le royaume du vrai |
|Le souterrain parisien : un espace d'authenticité |
|La représentation de Paris : une image double.|
|Ecce Paris, ecce homo |
|La personnification de Paris |
|Le souterrain oul'inconscient |
|Paris ombre et Paris lumière |
|La division physique de Paris|
|Quand le souterrain sort de terre. |
|Paris et ses souterrains, mythe d'hier et de demain |
|Paris et son mythe au regard de ses souterrains.|
|Paris et le mythe révolutionnaire |
|Le mythe de la destruction de Paris |
|Le souterrain de Paris, un lieu atemporel ?|
|Conclusion : |
|Bibliographie : |

Introduction

On a relativement peu écrit sur lessouterrains : parler des souterrains fait peur. A l'écrivain tout d'abord. Et pour cause : le souterrain est obscur, enfoui, profond, sale dans l'imaginaire collectif. C'est l'endroit des égouts, de ce que la société rejette. Parler de ce que rejette la société, c'est également prendre le risque d'être soi même rejeté, en tant que romancier. C'est le risque de « salir » ses lettres avec la bouedu sous-sol. Assurément, écrire sur l'amour ou sur l'honneur est un pari moins dangereux pour le littérateur.
Le souterrain dégoûte, mais fait peur également au lecteur. Combien de légendes les ont peuplés de créatures toutes plus fantastiques et effrayantes les unes que les autres ? C'est enfin un univers inconnu, dangereux, où l'homme n'a ni sa place, ni ses repères.
La saleté, la peur,...
tracking img