Parle avec elle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1855 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document


Les personnages principaux sont :
JAVIER CÁMARA - Begnino
DARIO GRANDINETTI - Marco
LEONOR WATLING - Alicia
GERALDINE CHAPLIN - Katerina Bilova
ROSARIO FLORES - Lydia

PARLE AVEC ELLE
Parle avec elle est un film espagnol réalisé par Pedro Almodovar en 2002 cette 10éme réalisation du cinéaste qui a débuté sa carrière en 1974, lui a valu de prestigieuse récompense tel que l’Oscardu Meilleur scénario, cinq prix EFA, deux BAFTA, le Nastro d'Argento, le César et beaucoup d'autres prix. Almodóvar a toujours donner à ses personnages une partie de sa personnalité. Il a donc une contenance autobiographique indirect, il n’est donc pas anodin de trouver des sujets qui lui tiennent à cœur comme sa mère l’identité sexuelle, le cinéma la relation corps et esprit ainsi que l’amour etla mort. Parle avec elle est l’un des rares films avec En chair et en os ,sorti en 1997, où les acteurs les principaux sont des hommes,Begnino,l’infirmier et Marco, l‘écrivain-guide.

Le film « Parle avec elle » de son vrai titre « Hable con ella », n’est pas un film d ‘amour mais un film qui parle d’Amour mais pas seulement . En effet dans ce film il y a une relation intéressant entre le corpset l’esprit, l’amour et la mort (eros et tanatos) ,et pour finir la sexualité. Dans ce film Almodovar nous fait une quantité de référence à l’art, que ce soit pour la danse (qui commence et finisse le film),ou bien la musique (Cucurucucu paloma de Tomas Mendez Sosa) ou encore le cinéma (Amante menguante la traduction exacte est l’amant qui rétrécit).

La séquence étudiée ouvre le film (00.00.26seconde jusqu’à 00.03.25 seconde) il s’agit su spectacle de Danse de l’incroyable Chorégraphe Pina BAUSCH , la pièce s’intitule «  Café Muller ».
Il serait intéressant de voir comment Almodovar résume la relation entre les personnages du film ,dans cette séquence.

« LA PIECE »
Le film débute en gros plans sur un rideau rouge au motifs brodés avec un écusson de couleurs dorés. Viens ensuitele titre du film qui s’affiche au milieu du cadre « Danse avec elle ». Puis le rideau se lève , et enfin le film commence par une représentation chorégraphique.
Nous avons droit à un plan rapproché poitrine sur une femme d’une quarantaine d’années aux cheveux ébouriffés, emmêlés, elle porte une longue chemise de nuit blanche en soie. On peut penser qu’elle vient de se réveiller (La chemise denuit de la danseuse nous fait penser à celle d’Alicia plus tard dans le film).
Cette femme, au visage marqué par la douleur , occupe le bord droit du cadre. On peut remarquer qu’en arrière plan il y a une autre femme aux cheveux attachés, vêtue aussi d’une longue chemise de nuit ,la seule différence est que la sienne n’as pas de manche, il est quasiment impossible de la voir puisque l’arrière planest floue.
Le réalisateur à choisi cette option d’optique pour que nous puissions nous concentrer sur la première danseuse qui semble plongée dans la souffrance. Nous pouvons l’interpréter de cette manière à cause de son expression faciale.

La seconde interprète fait penser à un fantôme, un spectre , ici le réalisateur nous met dans l’attente et le doute. On se demande si cette dernière hantela première.
Nous remarquons la douleur parce que la première femme porte la main sur son cœur et que son visage se tord . La musique est violente, elle évoque la tristesse .
Nous pouvons constater que la seconde interprète est toujours en arrière plan et qu’elle reproduit des gestes similaires, en canons, après sa consœur.

A partir de là commence un chant d’opéra : exprimant avec force ladouleur puis la souffrance. Viens ensuite un travelling suivant la première femme qui se dirige vers le bord gauche du cadre . On entend des bruits de choc en hors champ; comme si on entendait tout le mal qu’elle ressent à chacun de ses pas. Un homme apparait dans le cadre et s’affaire autour d’elle. On ne voit pas ce qu’il fait, le spectateur peut penser qu’elle souffre à cause d’un homme ....
tracking img