Parler en public

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3180 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PARLER EN PUBLIC

INTRODUCTION :

Ce sujet m’a inspiré car il est dans le vif du sujet pour la préparation de mon mémoire oral.
Parler en public est, en effet, une technique, un art, dans le sens le plus classique du terme : art de la persuasion, ensembles de règles, qui bien utilisés, permettent de convaincre ceux qui écoutent le discours.
Il arrive un jour où nous tous, à un moment ou àl’autre de notre vie, devons nous confronter à un public pour faire une conférence, pour illustrer un projet ou pour défendre un point de vue.
Le fait de parler en public, dans notre société qui élève l’information au rang de véritable matière première, constitue une ressource importante, un moyen qu’on peut exploiter et qui peut devenir source de gain ou de richesse.
En effet, la qualité de lacommunication permet d’améliorer son efficacité et donc d’affronter les situations sociales les plus difficiles.
Et pourtant, qu’il est terrible le moment où l’on doit lever la main et commencer à parler !
Le battement du cœur se fait plus rapide, les mains transpirent et la salive se raréfie. Comment faut- il commencer ? Sur quel ton vaut – il mieux parler ? Quels gestes faut- il faire ?Surtout, il ne faut pas renoncer à « s’exhiber », à se montrer, à une époque où il est plus important d’apparaître que d’être.
Réussit dans la vie qui sait se montrer, c’est-à-dire qui sait « vendre » le mieux sa marchandise. Voilà pourquoi il est devenu fondamental de savoir développer et améliorer ses capacités de communication, de perfectionner les techniques de persuasions, de dépasser le stressqui bloque les tentatives qu’on fait pour attirer l’attention de notre auditoire.
Tout au long de cette dissertation, nous apprendrons quelques techniques fondamentales pour développer notre capacité de communication.

I PARLER EN PUBLIC

A Les obstacles :
Si la nécessité de parler en public nous paraît importante, il est inutile de se cacher des obstacles qui nous empêchent de nous« exhiber »se montrer, comme il faudrait, sont tous aussi importants.
Ces obstacles sont importants, mais pas insurmontables. Comme dans tous les domaines de la vie, le premier pas à faire consiste à mieux se rendre compte des difficultés que nous devons surmonter, les petits et les grands empêchements qui ne nous permettent pas d’utiliser au mieux les différentes règles d’une communication efficace.
Lesprincipaux obstacles à la communication qui nous empêchent de remporter un succès public sont au nombre de cinq :
* L’abstraction ;
* L’emploi de jargons ;
* La monotonie ;
* Le manque d’information ;
* La peur ; liée au caractère de l’orateur

* L’ABSTRACTION

On ne comprend pas bien pour quelle raison, lorsqu’on parle, on fait le maximum pour qu’on ne nous comprennepas : raisonnements farfelus, mots compliqués utilisés mal à propos la plupart du temps, aucune référence à la réalité c’est ce que l’on appelle, la déperdition lors de l’encodage : l’émetteur n’est pas en mesure de verbaliser la totalité de son message.
Il est évident que l’auditeur, si au bout de trois ou quatre minutes n’a pas encore compris quel en est le sujet, ou bien s’il n’a pas encore saisile thème concret dont il est question, son attention commencera à «  décrocher » et que son esprit suivra d’autres pensées c’est ce que l’on appelle la déperdition avec l’écoute du récepteur : attention non constante.
Or, la façon la plus simple d’attirer l’attention des gens consiste, justement, à créer en eux des images, à leur fournir des ancres auxquelles pouvoir solidement s’accrocher pouréviter la troisième déperdition qui est : la transformation, l’ interprétation du récepteur :écart entre ce qu’il entend et comprend.

* L’EMPLOI DE JARGONS
Le dictionnaire nous enseigne que le jargon est un langage conventionnel appartenant à un groupe ou à une catégorie sociale déterminée, dans le but de ne pas se faire comprendre par ceux qui n’en font pas partie. C’est là l’un des...
tracking img