Parole perdue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1026 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’histoire mythique de la Franc-Maçonnerie affirme qu’il y a eu une fois une Parole, d’une valeur sublime qui s’imposait à la profonde vénération des humains. Cette Parole n’était connue que de quelques uns.

Elle a été perdue, et une parole de substitution a été provisoirement adoptée.

Or, dans une voie initiatique, il n’y a pas de décadence sans restauration. La Parole perdue a été –ousera- retrouvée.

La Parole est perdue à cause de la mort de son dépositaire. C’est le drame de la rupture dans la transmission d’un savoir.

La « recherche de la Parole », à laquelle est associée la prononciation de cette Parole, est l’essence de la démarche initiatique.

Dès le premier grade, la pénalité menace d’avoir la langue arrachée si les secrets du grade sont révélés indûment, ce quiaura pour conséquence l’impossibilité future de prononcer le Mot.

Sur le chemin initiatique, le voyageur approche l’indicible, en se frottant à diverses désignations du Nom, qui sont celles de la tradition hébraïque.

Dieu et Son Nom ne font qu’un.

Au 3e chapitre de l’Exode, Moïse demande à l’Eternel qui Il est. L’Eternel répond : « Je suis Celui qui suis… c’est là Mon nom éternellement,c’est Ma commémoration dans tous les âges »

Il est intéressant de s’arrêter un moment sur la question de Moïse et la réponse de Dieu.

La question de Moïse est : « si l’on me demande quel est Son nom, que dois-je répondre ? ».

En hébreu, cette phrase est très courte :

Li Mah Schemo Mah (A moi, quoi, son Nom, quoi) : 4 mots.

Si nous prenons maintenant la dernière lettre de chaque mot, cesont celles du Tétragramme. Autrement dit, la réponse de Dieu est comprise dans la demande de Moïse.

Maïmonide dit que seuls les sages connaissaient le Nom sacré, et les mystères qui s’y rattachaient, et ils ne le communiquaient qu’à ceux de leurs disciples qu’ils considéraient dignes d’une telle confiance.

La parole agit ; elle profère le nom, elle nomme.
Dans le langage symbolique, le sonest ce qui est l’origine du cosmos. L’ouïe
précède la vue ; le son est perçu avant la forme. Le son, la parole, le cri est à la
limite du conscient et de l’inconscient. Ils déterminent un passage entre le
monde invisible et la manifestation.
Dans le monde profane, tout peut être dit et nommé. Nommer, c’est simplement
désigner.
Dans le monde symbolique, nommer est synonyme de connaître dansle sens où
on saisit, on comprend, l’on prend possession. Nommer est un acte créateur
dans la mesure où simultanément à l’acte, ce qui est nommé est rendu présent
et vivant à notre esprit.
Le nom d’un être est l’extrême concentration de la chose ou de l’être désigné.
Par la résonance verbale, prononcer le nom revient à faire jaillir en notre esprit
l’essence du désigné. Le signifiant et lesignifié ne sont plus séparés. Connaître la
Parole, savoir prononcer cette parole, ce nom, implique que l’on sache saisir en
esprit tout ce qu’elle renferme.

Rechercher la Parole perdue serait donc lié au dépassement du multiple pour
saisir sa globalité dans un univers transcendant. Il s’agirait de trouver la Voie qui
permet de nous relier à un monde des origines, au monde de la Création, àune
source de Vie.
Connaître cette Parole, reviendrait à « rassembler ce qui est épars », réunir en
esprit le multiple, et saisir l’intentionnalité mystérieuse et inaccessible.
Incapable d’avoir cette compréhension globale, nous ne pouvons que toucher le
manteau du mystère de la Vie.
On nous propose donc des mots substitués qu’il s’agit d’interroger.
On nous propose des mots substitués pournous faire saisir que nous ne sommes
pas en mesure de prononcer la Parole, que nous ne sommes pas en mesure de
saisir en esprit ce qu’elle renferme.
La Parole, le Nom est ineffable et il ne faut pas le profaner.
Le danger vient de l’erreur qui reviendrait à dissocier le Nom de la réalité à
laquelle elle est rattachée. L’erreur serait de fabriquer un concept définitivement
séparé de la...
tracking img