Paroles de poilus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2179 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
http://www.alternatives-economiques.fr/page.php?controller=article&a...

Familles monoparentales : une solitude pesante
Paule DANDOY | Alternatives Economiques n° 206 - septembre 2002 Une sur cinq est monoparentale. D'où des difficultés dans la vie quotidienne, qui sont insuffisamment prises en compte par les pouvoirs publics. Personne sans conjoint, vivant avec un ou plusieurs enfants demoins de 25 ans, eux-mêmes célibataires et sans conjoint ni enfant." Les familles monoparentales ne sont entrées dans le vocabulaire et les tableaux de l'Insee qu'en 1981. Et pourtant, ce modèle familial se répand dans la société française depuis le milieu des années 60. En 1968, elles représentent 9,3% des familles avec enfants. Elles passent à plus de 11% en 1990. Depuis, le mouvement s'estaccéléré: le recensement de 1999 en décompte 20% (soit 1,75 million). Le phénomène prend son essor avec l'émancipation des femmes au milieu des années 70, puis avec la progression des divorces. C'est pourquoi la famille monoparentale "type" d'aujourd'hui ne ressemble en rien à celle des années 60: les filles mères et, surtout, les veuves ont laissé la place aux divorcées. Les foyers monoparentaux seconjuguent au féminin: près de neuf sur dix sont dirigés par une femme. Logique, car lors d'une séparation, ce sont souvent les mères qui gardent les enfants, en accord avec les pères dans l'immense majorité des cas. Aujourd'hui, 13% des moins de 15 ans sont élevés par un seul parent, contre 9% en 1990. Ce modèle familial concerne surtout les femmes de plus de 35 ans qui habitent des grandesagglomérations, là où les naissances hors mariage, la vie en couple non marié et les divorces sont les plus pratiqués: à Paris et dans son agglomération, ainsi qu'au sud d'une ligne Poitiers-Lyon, avec une forte concentration en Provence-Alpes-Côte d'Azur (1). Autre signe distinctif: ces femmes exercent plus souvent une activité professionnelle, puisqu'elles sont les seules pourvoyeuses de ressources du foyer.L'enquête emploi de mars 2001 montre ainsi qu'avec un taux d'activité de 78,2% (voire plus de 85% entre 35 et 54 ans), les mères célibataires travaillent davantage que les mères mariées (73,5%) ou en concubinage (75,7%). Une activité qui ne leur permet malheureusement pas d'éviter la chute de leur niveau de vie après une séparation: celui-ci est en moyenne inférieur d'un quart à ceux des ménagescomptant plus d'un actif avec enfants. Surreprésentées parmi les employées et les professions intermédiaires, elles occupent plus souvent que les autres femmes un poste à temps complet. Et lorsqu'elles sont à temps partiel, c'est contre leur volonté: 70% d'entre elles souhaitent une durée de travail plus longue.

Des situations diverses
Ces moyennes cachent bien sûr une grande diversité desituations. Gérard Neyrand, sociologue, distingue ainsi différentes catégories de parents seuls (2). Dans la première, le sociologue range les femmes de faible qualification ou sans emploi, dont le compagnon les a quittées pendant la grossesse ou juste après la naissance de l'enfant. L'absence du père n'est pas compensée par la présence d'autres soutiens à ces héritières des filles mères: "La façon devivre des mères célibataires, qui se caractérise par la précarité (affective et professionnelle), n'a pas l'air de plaire à leur famille", commente Gérard Neyrand. Le sociologue n'oublie pas les pères abandonnés par leur épouse, généralement de milieu ouvrier. Bénéficiant

1 sur 4

03/06/2010 16:52

http://www.alternatives-economiques.fr/page.php?controller=article&a...

d'un jugementmoins sévère qu'à l'égard des femmes, ils reçoivent le soutien de leur famille. La deuxième catégorie concerne les femmes qui ont volontairement choisi d'élever seules les enfants. Le sociologue y classe les "mères divorcées à leur initiative, employées qualifiées le plus souvent, (…) un courant qui apparaît après la guerre et s'est beaucoup développé depuis les années 70." Il y a aussi les...
tracking img