Partie 1 bts acse ille et vilaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les évolutions de l’exploitation
L’histoire de l’exploitation
Un début prometteur pour un bon atelier laitier

En 1958, les parents de Marcel s’installent sur l’exploitation en achetant le corps de ferme et en louant les terres. La surface s’élève à 24 Ha qui se répartissent en deux îlots, un autour de l’exploitation et un à 1,5 km, à Bourgbarré de 5 Ha. Il y avait 25 vaches laitières (VL)pour un quota de 150 000 litres de lait avec une moyenne de 6 000 litres par vaches par an pour l’époque c’était une bonne production par vache. Le bâtiment d’élevage était un transfère Le second atelier était les porcs à façon à raison de 500 porcs par an. Le bâtiment était déjà présent, il a été construis en .
Une reprise qui entraine une augmentation du quota et un nouvel atelier

Unevingtaine d’années plus tard, en 1988 la femme de Marcel, Martine, reprend l’exploitation. Ils achètent une partie des terres et passent à 50 Ha. Un nouvel atelier est créé avec l’achat de 16 Charolaises. Ils ont donc entrepris de construire un bâtiment adapté. Le quota passe à 245 000 litres pour 35 vaches avec une moyenne de lait par VL qui passe donc à 7 000 litres par an.
En 1991 une salle detraite 2x4, Alfa Laval, remplace le transfert. La mise en place de celle-ci a été un soulagement dans le travail. Cependant il y un temps d’adaptation du cheptel pour s’adapter au nouveau système car la salle de traite présent une forte monté pour l’accès aux quais et il est fréquent que les VL tombent, de plus la salle de traite est en épis il fût donc difficile au VL de trouver leurs places.
En1995, ils font le choix de faire un passage progressif de race du troupeau de vaches allaitantes de la Charolaise vers la Limousine. Il y avait un problème de vêlage sur l’ancienne race, ce qui demandait très souvent la nécessité d’exécuter une césarienne, ce qui faisait un coût élevé des charges et beaucoup de temps pour l’atelier.
En 1997 des terres se libèrent et 37 Ha reviennent àl’exploitation avec un quotas de ???.
Une association Parents fils qui change le statut juridique de l’exploitation

En 2005 le GAEC Parents-Fils est créé avec la venue de Régis. L’exploitation passe donc à 3 UTH, le quota est de 450 000 litres, le troupeau augmente de 25 VL, ce qui fait aujourd’hui 60 VL, la moyenne par VL est de 7 500 litres de lait par an. Le troupeau de vaches allaitantes passe à 30limousines.
Avec les JA de Régis, le GAEC obtient 33 Ha qui lui sont cédés et 12 Ha leurs reviennent pour atteindre une SAU de 132 Ha.
Aujourd’hui le système est partagé entre des bâtiments vétustes et un quota trop important pour leurs productions, ce qui les amène à monter le projet de créer un nouveau bâtiment pour les vaches laitières, afin d’augmente la production par vache laitière.

Lesexploitants et leur famille
On peut compter sur cette exploitation 3 UTH.
Marcel : 1 UTH
Martine : 1 UTH
Régis : 1 UTH
Ainsi que deux stagiaires :
Corentin : Bac Professionnel Conduite et Gestion d’Exploitation Agricole
Moi-même : BTSA Analyse et Conduite de Système d’Exploitation
Figure: Les exploitants

Le GAEC est constitué d’un couple de 52 ans, Marcel et Martine, et de leurfils, Régis, qui a 28 ans.

Marcel fait de la comptabilité, des soins aux veaux et aux porcs ainsi que les travaux saisonniers puisqu’avec 75 Ha la culture représente un atelier à part entière. Il a un rôle de décision sur l’exploitation.
Martine trait les vaches, matin et soir.
Régis s’occupe de tous les soins apporté aux troupeaux de VL et de vaches allaitantes ainsi que les travaux de cultures.Il a fait partie d’un syndicat pendant un an mais il n’a pas continué car il n’aimait pas l’ambiance. Aujourd’hui il cotise pour les JA de Janzé, le but est de se réunir plusieurs fois par an et à l’occasion de l’une d’elle Régis participe à la « Moissonneuse cross ». Il est marié avec Sophie. Elle travaille dans une porcherie à vitré. Ils ont une fille de 2 ans, Loriane.

Depuis que Régis...
tracking img