Partie de commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Réponse question 3

Dans la phrase (lignes
4 à 6); Bossuet met en valeur les qualités dont la Princesse est née, mais aussi les qualitésd’esprit que chaque princesse a, mais qui pour Henriette d’Angleterre elles ont du être anéanties. L’auteur sépare cette phrase en deux parties, marquées parl’opposition des termes et , qui marquent deux types de qualités : les qualités dont Henriette n’est pas responsable, c’est-à-dire les qualités dont elle estnée avec ; et les qualités dont elle est responsable, c’est-à-dire les qualités que Henriette a acquis tout au long de sa vie avant de mourir. En s’aidant dececi, on peut interpréter la phrase comme la façon de Bossuet de distinguer les qualités, puisqu’il nous fait penser que les qualités dont Henriette estresponsable sont supérieures à celles dont elle n’est pas responsable.

Réponse question 6

Dans son entourage la Princesse éveillait lesentiment de l’admiration, un
sentiment éveillé 6 fois dans la description. La première fois que ce sentiment est évoqué c’est de la ligne 19 à la ligne 20 etl’auteur veut rappeler aux Messieurs de la cour l’admiration que la Princesse évoquait à toute la cour. Avec le verbe à l’impératif Bossuet fait une invitationaux souvenirs des Messieurs ; il utilise aussi l’exagération à l’aide du terme , lorsqu’il parle des personnes qui admiraient la Princesse. Par ceci,Bossuet fait une invitation à la communauté de trouver dans leurs souvenirs les exemples d’admiration qu’Henriette d’Angleterre montrait dans la cour.
tracking img